OPCI : vos avis

TOP des OPCI
GAN PIERRE 1
3.96/5 (23 avis)
DIVERSIPIERRE
3.62/5 (178 avis)
PREIMIUM
3.4/5 (15 avis)
DYNAPIERRE
3.23/5 (91 avis)
IMMO DIVERSIFICATION
3.22/5 (307 avis)
FRUCTIFRANCE
3.15/5 (62 avis)
OPCIMMO
3.15/5 (365 avis)
OPSIS PATRIMOINE
3.02/5 (55 avis)
SILVER GENERATION
3/5 (39 avis)
AXA SELECTIV IMMO
2.91/5 (118 avis)
SG PIERRE ENTREPRISE
2.78/5 (9 avis)
ECUREUIL IMMO +
2.74/5 (70 avis)
IMMANENS
2.21/5 (19 avis)

OPCI : Comparer

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Sondage

Investir sur un OPCI : Vous ...

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Actus

Accueil > Actualités > Concurrence : l’Ordre des architectes condamné pour avoir imposé des prix
Concurrence : l'Ordre des architectes condamné pour avoir imposé des prix

Concurrence : l’Ordre des architectes condamné pour avoir imposé des prix

L’Autorité de la concurrence a condamné l’Ordre des architectes à une amende de 1,5 million d’euros pour avoir imposé un barème de prix sur les marchés publics, favorisant même un système de délation au sein de la profession, a-t-elle annoncé mardi.

Publié le  à 0 h 0

Concurrence : l’Ordre des architectes condamné pour avoir imposé des prix

L’autorité a sanctionné l’Ordre, instance qui représente la profession, "pour avoir diffusé et rendu obligatoire un barème d’honoraires que les architectes devaient appliquer dans leurs réponses aux marchés publics", explique-t-elle dans un communiqué.

Les architectes sont libres de fixer leurs tarifs comme ils l’entendent, que ce soit auprès de leur clientèle privée ou des acteurs publics.

Or, alors que la commande publique représente un tiers des revenus de la profession en France, quatre antennes régionales de l’Ordre - Hauts-de-France, Centre-Val de Loire, Occitanie et Provence-Alpes Côte d’Azur - y ont imposé des tarifs minimums à leurs membres, affirmant lutter contre des prix "anti-confraternels".

"La diffusion de ce barème s’est accompagnée d’une +police des prix+, de mesures de rétorsion à l’endroit des architectes ne respectant pas ces consignes tarifaires, et d’interventions auprès des maîtres d’ouvrages publics afin de les dissuader de passer des marchés avec des architectes proposant des taux d’honoraires considérés +trop faibles+", ajoute l’Autorité de la concurrence.

Ces mesures ont été assumées au plus haut niveau de l’Ordre, via son conseil national, qui a diffusé un modèle type de courrier pour saisir l’organisme en cas de tarifs inférieurs à ce barème, pourtant illégal.

L’une des antennes locales, celle des Hauts-de-France, a même créé un site internet pour que les architectes dénoncent leurs confrères pratiquant des prix jugés trop bas.

Ces pratiques n’ont pas eu que des conséquences sur la profession : elles ont pesé sur les budgets des collectivités auprès desquelles l’Ordre a "multiplié les interventions indues" pour faire respecter ce barème.

Elles "ont découragé certaines collectivités de choisir des architectes proposant des honoraires modérés et ont, dans certains cas, remis en cause des marchés déjà passés ou en cours de négociation, entraînant une dépense supplémentaire de deniers publics au détriment du contribuable", conclut l’Autorité.

En conséquence, elle condamne l’Ordre à une amende de 1,5 millions d’euros et certains de ses adhérents à des amendes symboliques, admettant qu’ils avaient pu être frappés de "confusion" quand à leur déontologie.

La décision peut faire l’objet d’un recours devant une cour d’Appel. Contacté par l’AFP, l’Ordre des architectes n’a pas répondu dans l’immédiat.

OPCIComparatif des OPCI accessibles aux particuliers : A lire également

Financement exceptionnel pour insonoriser des logements après l'abandon de Notre-Dame-des-Landes
Financement exceptionnel pour insonoriser des logements après l’abandon de Notre-Dame-des-Landes

Plusieurs milliers de logements, situés à proximité de l’aéroport de Nantes Atlantique, vont bénéficier d’un financement exceptionnel de leurs travaux d’insonorisation, après l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, a-t-on appris jeudi auprès de la préfecture de Loire-Atlantique.

Monuments historiques en zone rurale : l'Assemblée rejette une exonération partielle d'IFI
Monuments historiques en zone rurale : l’Assemblée rejette une exonération partielle d’IFI

L’Assemblée a rejeté jeudi une exonération partielle d’impôt sur la fortune immobilière (IFI) pour les propriétaires de certains monuments historiques en zone rurale, le gouvernement estimant que créer une niche fiscale n’est pas la bonne arme pour aider le patrimoine.

Locations AirBnb : le Sénat vote une mesure permettant aux maires de moduler les durées
Locations AirBnb : le Sénat vote une mesure permettant aux maires de moduler les durées

Le Sénat à majorité de droite a adopté mercredi soir, à main levée, un amendement PS au projet de loi Engagement et Proximité, visant à permettre aux maires de moduler les durées autorisées de location des meublés de tourisme de type AirBnb.

HSBC France va déménager son siège historique des Champs-Elysées
HSBC France va déménager son siège historique des Champs-Elysées

HSBC France a annoncé mercredi vouloir déplacer son siège social historique, situé actuellement sur l’avenue des Champs-Elysées, pour un site voisin et renforcer son implantation dans le quartier d’affaires de La Défense à Nanterre.

Crédits immobiliers : les taux remontent très légèrement en septembre en France
Crédits immobiliers : les taux remontent très légèrement en septembre en France

Le taux d’intérêt moyen des crédits immobiliers est très légèrement remonté au mois de septembre, à 1,18%, après quatre mois de baisse consécutive, mais reste toujours très bas, selon l’étude mensuelle de référence sur le sujet publiée mardi.

Aéroports parisiens : trafic en faible progression en septembre
Aéroports parisiens : trafic en faible progression en septembre

Le trafic des aéroports parisiens en septembre est resté quasi stable par rapport à la même période en 2018 sous l’effet de la fermeture pour travaux de la principale piste d’Orly et de la faillite de la compagnie Aigle Azur, a annoncé lundi leur gestionnaire Groupe ADP.

Europacity : la Fnaut (usagers) contre la ligne 17 du métro du Grand Paris
Europacity : la Fnaut (usagers) contre la ligne 17 du métro du Grand Paris

La Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut) a réclamé mercredi le gel immédiat des travaux de la ligne 17 du futur métro du Grand Paris, compte tenu des incertitudes pesant sur le mégacomplexe Europacity, qu’elle doit desservir.

Discrimination : rappeler la loi aux agences immobilières a des effets positifs, selon le Défenseur des droits
Discrimination : rappeler la loi aux agences immobilières a des effets positifs, selon le Défenseur des droits

Rappeler la loi aux agences immobilières permet de réduire les discriminations en matière d’accès au logement, selon une étude publiée mardi par le Défenseur des droits, qui constate les effets positifs à court terme de l’envoi d’un courrier aux professionnels.

Immobilier de bureaux : le repli des locations continue, les investissements vers un record
Immobilier de bureaux : le repli des locations continue, les investissements vers un record

L’attrait pour l’investissement immobilier en Ile-de-France, en route vers un possible record en 2019, reste fort au 3e trimestre alors qu’une offre de bureaux désormais très limitée dans Paris pourrait affaiblir l’activité annuelle du secteur locatif, révèle lundi l’étude trimestrielle de référence.

Elus et promoteurs font bloc derrière Europacity, en promettant des mesures écologiques
Elus et promoteurs font bloc derrière Europacity, en promettant des mesures écologiques

Elus et promoteurs d’Europacity ont fait bloc vendredi pour défendre ce projet controversé de mégacomplexe qui doit s’implanter au nord de Paris, en annonçant des mesures écologiques, alors que le gouvernement a entamé une vaste consultation sur le sujet.

Village médias de Paris-2024 : l'aménageur promet une cité jardin du 21e siècle
Village médias de Paris-2024 : l’aménageur promet une cité jardin du 21e siècle

Deux sites de compétition, 1.300 logements pour les journalistes puis un nouveau quartier de ville : la Solideo, chargée des chantiers des JO de Paris-2024, a lancé mercredi la vente des terrains du village des médias, en promettant une cité-jardin du 21e siècle en Seine-Saint-Denis.

Village médias de Paris-2024 : l'aménageur promet une cité jardin du XXIe siècle
Village médias de Paris-2024 : l’aménageur promet une cité jardin du XXIe siècle

Deux sites de compétition, 1.300 logements pour les journalistes puis un nouveau quartier de ville : la Solideo, chargée des chantiers des JO de Paris-2024, a lancé mercredi la vente des terrains du village des médias, en promettant une cité-jardin du XXIe siècle en Seine-Saint-Denis.