OPCI : vos avis

TOP des OPCI
GAN PIERRE 1
3.96/5 (23 avis)
DIVERSIPIERRE
3.62/5 (178 avis)
PREIMIUM
3.4/5 (15 avis)
DYNAPIERRE
3.25/5 (92 avis)
IMMO DIVERSIFICATION
3.23/5 (308 avis)
FRUCTIFRANCE
3.15/5 (62 avis)
OPCIMMO
3.15/5 (366 avis)
OPSIS PATRIMOINE
3.02/5 (55 avis)
SILVER GENERATION
3/5 (39 avis)
AXA SELECTIV IMMO
2.89/5 (119 avis)
SG PIERRE ENTREPRISE
2.78/5 (9 avis)
ECUREUIL IMMO +
2.73/5 (70 avis)
IMMANENS
2.21/5 (19 avis)

OPCI : Comparer

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Sondage

Investir sur un OPCI : Vous ...

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Actus

Accueil > Actualités > Copropriétés : les nouvelles règles de la réforme 2019
Copropriétés : les nouvelles règles de la réforme 2019

Copropriétés : les nouvelles règles de la réforme 2019

Attendu depuis plusieurs mois avec la promesse de réformer en profondeur un secteur dont le cadre juridique n’avait que très peu évolué depuis la loi du 10 juillet 1965, le projet d’ordonnance portant réforme du droit de la copropriété, prévue par la loi ELAN, a été adoptée ce jour, mercredi 30 octobre 2019, en Conseil des ministres.

Publié le  à 0 h 0

Les 800.000 copropriétés concernent, en France, pas moins de 9 millions de logements. La réforme 2019 du droit des copropriétés est loin d’avoir abouti au dépoussiérage de la loi de 1965. Cependant, cette réforme permet quelques avancées, et instaure quelques nouvelles contraintes.

Obligation de fixer un plan pluriannuel pour les travaux (PPT)

Point phare de cette réforme. Toutes copropriétés de plus de 15 ans auront désormais l’obligation de mettre en place un plan pluriannuel de travaux lui-même établi sur la base des conclusions d’un "diagnostic technique global". Seules les copropriétés de moins de 15 ans ou dont les diagnostics ne font apparaître aucun besoin de travaux, seront dispensées de ce plan. Afin d’aider au financement de ces travaux, l’ordonnance précise que les copropriétés devront consigner annuellement 2,5% du montant des travaux prévu dans le plan pluriannuel adopté par l’assemblée générale.

Le conseil syndical pourra décider seul des travaux

Le renforcement du rôle et des pouvoirs du conseil syndical sera un levier d’amélioration de la gestion des immeubles en copropriété. On peut citer notamment le renforcement des pouvoirs du président du conseil syndical et l’encadrement de la délégation des pouvoirs accordée au conseil syndical pour l’exécution de certaines décisions. L’assemblée générale des copropriétaires pourra mandater les membres de son conseil syndical pour gérer directement les travaux d’amélioration et d’entretien de l’immeuble (hors travaux de rénovation énergétique). L’AG pourra ainsi décider de la durée du mandat et des plafonds de dépenses à ne pas dépasser pour les travaux. Les membres ainsi mandatés pourront ensuite choisir entre plusieurs entreprises sans avoir besoin de l’approbation du reste de la copropriété.

Des votes plus simples en AG

Désormais toutes les décisions de copropriété qui nécessitent d’obtenir la majorité absolue des voix lors du vote en AG pourront bénéficier d’un second vote pour faire accepter la mesure même si cette majorité n’est pas atteinte. Dès lors qu’un tiers des voix est atteint, la même assemblée pourra procéder à un second vote et faire adopter la mesure à la majorité des voix des copropriétaires présents ou représentés. Ceci facilitera notamment les votes des travaux d’amélioration qui jusqu’ici n’étaient pas concernés par cette facilité de procédure.

Possibilité de poursuivre le syndic

En cas de manquements ou d’inaction d’un syndic, l’assemblée générale des copropriétaires pourra donner mandat au président du conseil syndical pour exercer une action contre le syndic en vue d’obtenir réparation.

Des conseil syndicaux élargis aux descendants

Les membres des conseils syndicaux pourront à l’avenir se faire représenter par leurs ascendants et descendants. Une mesure de souplesse qui permettra de fluidifier bien des procédures, notamment dans les immeubles composés en majorité de personnes âgées.

Petites ou grandes copropriétés gardent les mêmes prestations

Le maintien d’un régime unique de gestion de la copropriété est une mesure positive, qui garantit une égalité des copropriétaires face au droit, quelle que soit la taille de la copropriété, même si les petites copropriétés bénéficient d’aménagements particuliers. « Le risque était de créer un régime de copropriété à deux vitesses, qui aurait pu engendrer une rupture en matière de services proposés aux copropriétés de 5 lots au plus (ou bien 15 000€ de budget pendant 3 années consécutives) en les faisant sortir de la gestion professionnelle », ajoute Jean-Marc Torrollion de la FNAIM. 

De nouvelles prestations hors contrat pour le syndic

Le nouveau texte ouvre la possibilité pour les syndics d’obtenir des rémunérations complémentaires pour des prestations qui ne relèvent pas directement de leurs activités. Celles-ci seront définies par décret. Pourraient y figurer par exemple, des activités de conciergerie.

Une série de mesures au service d’une plus grande fluidité dans la gestion

De nombreuses dispositions présentes dans ce texte vont permettre de faire primer la gestion collective sur les intérêts particuliers et assurer un fonctionnement plus fluide et plus efficace de la copropriété. On peut citer par exemple :

  • l’interdiction à la copropriété de faire obstacle à des travaux de mise aux normes handicapées sur les parties communes,
  • la facilitation du vote par correspondance,
  • la portabilité des documents dématérialisés lors de changement de syndic,
  • l’obligation pour toutes les copropriétés gérées par un syndic professionnel d’ouverture d’un compte bancaire séparé,
  • la mise en place de mesures facilitées pour le recouvrement des charges,
  • ou encore, l’abaissement des majorités afin de faciliter les prises de décisions.

OPCIComparatif des OPCI accessibles aux particuliers : A lire également

Logement : les députés s'opposent au gouvernement et ne rabotent pas le prêt à taux zéro
Logement : les députés s’opposent au gouvernement et ne rabotent pas le prêt à taux zéro

L’Assemblée nationale a voté vendredi pour maintenir en l’état l’an prochain le prêt à taux zéro (PTZ), l’une des principales aides à l’achat d’un logement, contre l’avis du gouvernement qui souhaite le supprimer dans certaines zones.

Immobilier neuf : les ventes stabilisées au 3e trimestre, mais la crise reste toujours redoutée
Immobilier neuf : les ventes stabilisées au 3e trimestre, mais la crise reste toujours redoutée

Les ventes de logements neufs se sont stabilisées au troisième trimestre chez les promoteurs français après plus d’un an de baisse, a annoncé jeudi la fédération du secteur, qui doute pour autant d’un rebond durable.

Le dispositif Pinel une nouvelle fois accusé de soutenir des loyers trop élevés
Le dispositif Pinel une nouvelle fois accusé de soutenir des loyers trop élevés

L’avantage fiscal pour l’investissement locatif, dit dispositif Pinel, soutient la construction de logements mais est coûteux et ne contribue pas suffisamment à baisser les loyers et doit donc évoluer, selon un rapport commandé par le gouvernement et publié jeudi.

SCPI : nouveau record de collecte en 2019, le signe d'une crise à venir ?
SCPI : nouveau record de collecte en 2019, le signe d’une crise à venir ?

Alors que la collecte en SCPI va battre un nouveau record en 2019, Linxea, dans la 2e édition de son baromètre sur les SCPI nous invite à découvrir la face immergée de l’iceberg. Les épargnants ne sont-ils pas d’ores et déjà trop exposés aux risques des SCPI ? Selon l’adage boursier, quand tout le monde recommande l’investissement sur le même actif, c’est qu’il est temps de s’en détourner... Applicable aux SCPI ? Détails.

Abandon d'Europacity : les agriculteurs devraient pouvoir conserver les terres agricoles
Abandon d’Europacity : les agriculteurs devraient pouvoir conserver les terres agricoles

La Chambre d’agriculture d’Ile-de-France a demandé dimanche le maintien des agriculteurs sur le site du projet Europacity qui vient d’être enterré par le gouvernement, dénonçant des propositions alternatives qui reprennent vie et viseraient selon elle à revoir le modèle agricole.

Rénovation de cités administratives : le gouvernement a sélectionné 39 projets
Rénovation de cités administratives : le gouvernement a sélectionné 39 projets

Le ministère de l’Action et des comptes publics a dévoilé vendredi une liste de 39 projets de rénovation de cités administratives sur l’ensemble du territoire, pour lesquels il prévoit de mobiliser un milliard d’euro en cinq ans.

Les députés permettent aux maires d'interdire la location de logements insalubles
Les députés permettent aux maires d’interdire la location de logements insalubles

Les députés ont prévu jeudi d’autoriser les maires à interdire la location d’un logement insalubre, dans le cadre de l’examen en commission du projet de loi engagement et proximité, qu’ils ont achevé dans la soirée.

Gare du Nord : la Ville de Paris nomme 4 experts pour retravailler le projet
Gare du Nord : la Ville de Paris nomme 4 experts pour retravailler le projet

La Ville de Paris a annoncé jeudi être convenue avec la SNCF et le préfet de région de donner à quatre experts la mission de retravailler le projet de rénovation de la Gare du Nord.

Europacity :élus et habitants dénoncent l'abandon de la banlieue
Europacity :élus et habitants dénoncent l’abandon de la banlieue

La fin d’un espoir pour des jeunes de banlieue : l’enterrement, annoncé jeudi par Emmanuel Macron, du mégaprojet Europacity et de la promesse de 10.000 créations d’emplois suscite une déception immense chez les élus locaux et les habitants, qui dénoncent l’abandon de leur territoire.

Loire : une enquête ouverte pour mise en danger des salariés d'un laboratoire
Loire : une enquête ouverte pour mise en danger des salariés d’un laboratoire

Le parquet de Roanne (Loire) a ouvert une enquête pour mise en danger de la vie d’autrui après des plaintes contre X d’ex-salariés du laboratoire de Riorges (Loire) du groupe AC Environnement, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Suppression totale du Prêt à Taux Zéro en 2021 : un nouveau rapport à charge
Suppression totale du Prêt à Taux Zéro en 2021 : un nouveau rapport à charge

Le prêt à taux zéro (PTZ), l’une des principales aides publiques à l’achat d’un logement, n’est pas suffisamment efficace en tant que tel et devrait donc être supprimé à terme, a estimé jeudi un rapport commandé par le gouvernement.

Logement : vers un droit de propriété amoindri pour faire baisser les prix (rapport parlementaire)
Logement : vers un droit de propriété amoindri pour faire baisser les prix (rapport parlementaire)

Amoindrir le droit de propriété pour endiguer la spéculation immobilière ? C’est l’une des principales propositions d’un rapport parlementaire remis mercredi au gouvernement : elle permettrait aux collectivités d’octroyer la possession de terrains, ne laissant aux propriétaires que celle de leurs murs.