OPCI : vos avis

TOP des OPCI
GAN PIERRE 1
4/5 (22 avis)
DIVERSIPIERRE
3.63/5 (177 avis)
PREIMIUM
3.4/5 (15 avis)
DYNAPIERRE
3.24/5 (90 avis)
IMMO DIVERSIFICATION
3.24/5 (304 avis)
FRUCTIFRANCE
3.16/5 (61 avis)
OPCIMMO
3.15/5 (363 avis)
OPSIS PATRIMOINE
3.02/5 (55 avis)
SILVER GENERATION
3/5 (37 avis)
AXA SELECTIV IMMO
2.91/5 (116 avis)
SG PIERRE ENTREPRISE
2.78/5 (9 avis)
ECUREUIL IMMO +
2.74/5 (70 avis)
IMMANENS
2.21/5 (19 avis)

OPCI : Comparer

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Sondage

Investir sur un OPCI : Vous ...

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Actus

Accueil > Actualités > Crédit immobilier : l’obligation de domiciliation des revenus en échange d’un taux négocié bientôt supprimée
Crédit immobilier : l'obligation de domiciliation des revenus en échange d'un taux négocié bientôt supprimée

Crédit immobilier : l’obligation de domiciliation des revenus en échange d’un taux négocié bientôt supprimée

Détenir son compte bancaire principal dans une banque en échange d’un prêt immobilier à taux préférentiel relèvera désormais de la négociation commerciale, selon un amendement au projet de loi Pacte validé par l’Assemblée Nationale.

Publié le  à 0 h 0

Décriée depuis sa mise en place, cette possibilité d’octroyer une ristourne sur le taux du crédit immobilier en l’échange de l’obligation de domicilier ses revenus dans la banque prêteuse sera supprimée. Dans les faits, les banques n’avaient que peu recours à cette possibilité. L’engagement des emprunteurs était plus moral, et rien ne figurait noir sur blanc sur les contrats de prêts. Désormais, la négociation du taux de crédit immobilier pourra être plus saine en évitant ainsi de recevoir des offres de prêts avec des taux en dehors du marché, sous prétexte que le futur emprunteur n’envisage pas de changer de banque.

Crédit immobilier : la domiciliation des revenus bientôt supprimée

Le projet de loi du ministre de l’Economie Bruno Le Maire, qui était examiné la semaine dernière en nouvelle lecture à l’Assemblée, devrait être adopté définitivement dans les prochaines semaines. Les députés ont supprimé l’ordonnance du 1er juin 2018 qui donnait la possibilité à une banque d’imposer à un client de domicilier ses revenus principaux dans son établissement pour une durée maximale de dix ans en contrepartie d’avantages commerciaux liés à une offre de prêt.

Un frein levé à la mobilité bancaire

Ce dispositif aurait pu "constituer un frein important à la mobilité bancaire", qui "constitue un axe essentiel pour renforcer le fonctionnement concurrentiel du marché, au bénéfice de l’ensemble des consommateurs", selon les auteurs de l’amendement, la rapporteure thématique Coralie Dubost et le rapporteur général Roland Lescure, tous deux LREM. En vigueur depuis le 1er janvier 2018, cette mesure avait suscitérapidement une levée de boucliers parmi les associations de consommateurs. Au point de conduire le ministère de l’Economie et des Finances à demander au Comité consultatif du secteur financier de se pencher sur le sujet.

Cette instance, dont la mission est de proposer des mesures pour améliorer les relations entre établissements financiers et clients, avait préconisé dans un rapport publié fin février la suppression de la domiciliation des revenus.

"C’est forcément une bonne chose le fait de supprimer cette ordonnance qui permettait toutes les dérives mais malheureusement il reste encore beaucoup à faire pour que les consommateurs puissent faire jouer à plein la concurrence en matière de compte bancaire", a déclaré à l’AFP Matthieu Robin, chargé de mission banque à l’UFC-Que Choisir.

Dénonçant une mobilité bancaire "anémique"en France, de l’ordre de 4%, "un chiffre deux à trois fois inférieur à la moyenne européenne", ce spécialiste de l’UFC-Que choisir pointe des "dysfonctionnements" dans l’application de la loi sur la mobilité bancaire.

De son côté, la Fédération bancaire française (FBF), l’association de lobbying des banques françaises, "regrette l’instabilité réglementaire", dans une déclaration transmise à l’AFP.

OPCIComparatif des OPCI accessibles aux particuliers : A lire également

Immobilier : la Fnaim saisit la justice contre le site PAP
Immobilier : la Fnaim saisit la justice contre le site PAP

La Fnaim, première organisation d’agents immobiliers en France, a annoncé jeudi assigner en justice pour dénigrement et exercice illicite de la profession le site De Particulier à Particulier (PAP), qui a rejeté ces accusations.

Le torchon brûle entre la FNAIM et De Particulier à Particulier
Le torchon brûle entre la FNAIM et De Particulier à Particulier

La Fédération Nationale de l’Immobilier vient d’assigner la société De Particulier à Particulier à comparaître devant le Tribunal de commerce de Paris le 20 juin prochain pour dénigrement de la profession d’agent immobilier et exercice illicite de l’activité d’agent immobilier sans détention de la carte professionnelle.

Location immobilière : application de l'encadrement des loyers à Paris au 1er juillet 2019
Location immobilière : application de l’encadrement des loyers à Paris au 1er juillet 2019

Retour de l’encadrement des loyers sur Paris à partir du 1er juillet 2019. Seuls les nouveaux baux de location signés à partir du 1er juillet 2019 sont concernés. Cette nouvelle mouture de la loi ELAN impose dorénavant des règles plus précises pour la détermination des loyers. Des sanctions, allant jusqu’à 5.000€ sont applicables aux propriétaires particuliers ne respectant pas ces nouvelles règles.

Rénovation des bâtiments : le crédit d'impôt sera transformé en prime, précise Rugy
Rénovation des bâtiments : le crédit d’impôt sera transformé en prime, précise Rugy

L’aideà la rénovation énergétique des bâtiments sera transformée l’an prochain en prime au lieu d’un crédit d’impôt, a précisé jeudi le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, après la promesse par Edouard Philippe, Premier ministre, d’une rem(ise) à plat.

Paris-2024 : vers un village olympique à 14.000 lits, moins que prévu
Paris-2024 : vers un village olympique à 14.000 lits, moins que prévu

Le village olympique qui sera construit en Seine-Saint-Denis pour accueillir les sportifs lors des JO de Paris-2024 devrait compter 14.000 lits, moins que les 17.000 initialement prévus, une baisse rendue possible par des hébergements sur d’autres sites proches des compétitions, ont annoncé les organisateurs mercredi.

SCPI Pierre Privilège : offre promotionnelle, rendement potentiel boosté (+100%) la première année, proposée sur la plateforme Moniwan
SCPI Pierre Privilège : offre promotionnelle, rendement potentiel boosté (+100%) la première année, proposée sur la plateforme Moniwan

Les taux boostés ne sont donc plus réservés qu’aux seuls livrets épargne. Moniwan, la plateforme de distribution des SCPI gérées par La Française AM propose actuellement un taux de rendement boosté (x2, soit 8.50%, sur la base du rendement de l’année dernière de 4.55%), la première année pour les nouvelles souscriptions sur la SCPI Pierre Privilège. Attention, les SCPI restent des placements à risques multiples. Le rendement n’est pas garanti.

Stéphane Plaza devient le nouvel animateur préféré des Français
Stéphane Plaza devient le nouvel animateur préféré des Français

Stéphane Plaza a détrôné Michel Cymes et Nagui comme animateur de télévision préféré des Français, selon le sondage semestriel OpinionWay à paraître vendredi dans TV Magazine.

Baisse des charges de copropriétés : l'USGC et MeilleureCopro s'allient pour une meilleure gestion des grandes copropriétés
Baisse des charges de copropriétés : l’USGC et MeilleureCopro s’allient pour une meilleure gestion des grandes copropriétés

L’USGC et MeilleureCopro mutualisent leurs expertises et leur savoir-faire au service des copropriétaires de grands ensembles. L’Union des Syndicats des Grandes Copropriétés qui défend les intérêts de 28 000 copropriétaires de grands ensembles tels que Parly 2, Beausoleil ou encore Versailles Grand Siècle a pour mission de fédérer une communauté de professionnels partageant leurs connaissances et leurs expériences afin d’améliorer la gestion des grandes copropriétés.

Habitat insalubre : le Sénat adopte un texte créant une police du logement
Habitat insalubre : le Sénat adopte un texte créant une police du logement

Le Sénat a adopté dans la nuit de mardi à mercredi, en première lecture, une proposition de loi du sénateur des Bouches-du-Rhône Bruno Gilles (LR) pour améliorer la lutte contre l’habitat insalubre ou dangereux, qui propose la création d’une police spéciale du logement.

Top 10 des villes les plus chères au monde en 2019 : Monaco toujours en pole position
Top 10 des villes les plus chères au monde en 2019 : Monaco toujours en pole position

Quelles sont les villes les plus chères au monde ? Le rocher monégasque conserve la première place loin devant Paris, n’arrivant que 10e de la liste. Le prix d’un mètre carré à Monaco est de 48.800€. La chambre de bonne de 9 mètres carré (si cela existe...) ressortirai donc à 439.200€. Et dire que certains se plaignent des prix parisiens...

Top 5 des villes où investir dans l'mmobilier en Denormandie
Top 5 des villes où investir dans l’mmobilier en Denormandie

Depuis le 1er janvier 2019, le dispositif Denormandie permet de bénéficier des mêmes avantages et contraintes du Pinel, mais dans l’immobilier ancien, moyennant des travaux à hauteur de 25% du prix d’achat du bien. Il est donc important d’opter pour des centre-villes dont les prix n’ont pas explosé, et dont le marché locatif reste dynamique. Les flux migratoires sont donc à scruter, une hausse de la population est crucial. Top 5 des villes où investir en denormandie selon le courtier en crédits immobiliers MonEmprunt.

Paris : pas de flambée des loyers l'an dernier, lors de l'interruption du plafonnement (observatoire)
Paris : pas de flambée des loyers l’an dernier, lors de l’interruption du plafonnement (observatoire)

Les loyers privés parisiens ont légèrement augmenté mais n’ont pas connu de flambée l’an dernier, période pendant laquelle était interrompu le plafonnement sur le point d’être réintroduit, montre jeudi un premier bilan annuel de l’observatoire de référence.