OPCI : vos avis

TOP des OPCI
GAN PIERRE 1
4/5 (22 avis)
DIVERSIPIERRE
3.63/5 (177 avis)
PREIMIUM
3.4/5 (15 avis)
DYNAPIERRE
3.24/5 (90 avis)
IMMO DIVERSIFICATION
3.23/5 (305 avis)
FRUCTIFRANCE
3.16/5 (61 avis)
OPCIMMO
3.15/5 (364 avis)
OPSIS PATRIMOINE
3.02/5 (55 avis)
SILVER GENERATION
3/5 (37 avis)
AXA SELECTIV IMMO
2.91/5 (117 avis)
SG PIERRE ENTREPRISE
2.78/5 (9 avis)
ECUREUIL IMMO +
2.74/5 (70 avis)
IMMANENS
2.21/5 (19 avis)

OPCI : Comparer

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Sondage

Investir sur un OPCI : Vous ...

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Actus

Accueil > Actualités > Début d’année en repli pour le bâtiment, qui s’inquiète de la fiscalité
Début d'année en repli pour le bâtiment, qui s'inquiète de la fiscalité

Début d’année en repli pour le bâtiment, qui s’inquiète de la fiscalité

Le bâtiment français a vu son activité décliner en début d’année et s’attend toujours à un léger recul sur l’ensemble de l’année 2019, a annoncé jeudi sa principale fédération, jugeant le secteur défavorisé par les intentions fiscales du gouvernement.

Publié le  à 0 h 0

Début d’année en repli pour le bâtiment, qui s’inquiète de la fiscalité

Plusieurs mesures étudiéespar l’exécutif "risquent clairement d’envoyer de nombreux artisans et entrepreneurs au tapis", a regretté Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment , à l’occasion du bilan trimestriel d’activité de l’organisation qui revendique 50.000 adhérents.

Pourl’heure, la fédération fait état d’un début d’année en repli pour le secteur, dont l’activité a décliné de 1,8% : c’est la construction de logements qui recule le plus (-3,1%) sur fond de déclin du marché depuis plus d’un an, mais la rénovation est aussi en recul (-2,1%).

Pour autant, "après un premier trimestre un peu décevant, l’activité prévue dans le bâtiment s’améliore", assure la FFB, qui a précisé à l’AFP qu’elle maintenait sa prévision d’une activité en léger déclin (-0,5%) sur l’année.

Si la FFB ne donne pas encore de chiffre pour le secondtrimestre, elle se base sur des carnets de commandes - indicateur avancé de l’activité - qui ont légèrement grossi à fin juin par rapport à trois mois plus tôt : 6,7 mois d’activité potentielle contre 6,5.

Reste que la fédération insiste sur une érosion des marges du secteur et,à ce titre, attaque deux hausses d’impôts envisagées par le gouvernement et, selon elle, injustes pour le secteur.

D’un côté, elle cible l’augmentation d’un impôt sur un carburant utilisé dans le secteur, le gazole non routier (GNR) : il s’agira dans le futur budget 2020 de supprimerune réduction jusqu’alors appliquée, alourdissant donc la facture des entreprises concernées.

La suppression de cet avantage ne fait pas de doute, mais les organisations du secteur, en pleine discussion avec l’exécutif, espèrent obtenir un étalement de la mesure sur plusieurs années.

L’autre sujet d’inquiétude du bâtiment concerne la "déduction forfaitaire spécifique", un avantage fiscal explicitement visé par Edouard Philippe, Premier ministre, dans son discours de politique générale début juin.

Généralisé dans le secteur, il permet à l’entreprise de déduire une part du salaire brut du montant sur lequel sont calculées les cotisations. De son côté, le salarié bénéficie mécaniquement d’un salaire net plus élevé, même si les moindres cotisations lui ouvrent à terme moins de droits.

OPCIComparatif des OPCI accessibles aux particuliers : A lire également

Côte d'Opale : la déclaration d'utilité publique d'un projet immobilier annulée en appel
Côte d’Opale : la déclaration d’utilité publique d’un projet immobilier annulée en appel

La cour administrative d’appel de Douai a annulé la déclaration d’utilité publique d’un projet immobilier de 160 hectares, comprenant golf et centre de balnéothérapie, près du site classé du Cap Blanc-Nez (Pas-de-Calais), selon un arrêt consulté par l’AFP samedi.

Eiffage et Aéroport Marseille-Provence nommés concessionnaires de l'aéroport Lille-Lesquin
Eiffage et Aéroport Marseille-Provence nommés concessionnaires de l’aéroport Lille-Lesquin

La société constituée par Eiffage et Aéroport Marseille-Provence, dont Eiffage est l’actionnaire majoritaire, a été désignée concessionnaire de l’aéroport de Lille-Lesquin, dans le Nord, pour une durée de 20 ans, a annoncé l’entreprise vendredi soir dans un communiqué.

Le trafic des aéroports parisiens en hausse de 5,2% du trafic en juin
Le trafic des aéroports parisiens en hausse de 5,2% du trafic en juin

Les aéroports parisiens d’Orly et de Charles-de-Gaulle ont enregistré en juin une progression de 5,2% de leur trafic passagers par rapport à juin 2018, accueillant au total 9,9 millions de passagers, a annoncé leur gestionnaire groupe ADP vendredi.

Amende pour l'ex-DG de Corse-Matin pour abus de biens sociaux
Amende pour l’ex-DG de Corse-Matin pour abus de biens sociaux

L’ex-directeur général de Corse-Matin, Antony Perrino, également entrepreneur immobilier, a été condamné à 15.000 euros d’amende vendredi par le tribunal correctionnel d’Ajaccio pour abus de biens sociaux en lien avec un membre présumé de la bande criminelle du ’Petit bar.

Europacity : la justice valide en appel la création de la zone d'aménagement
Europacity : la justice valide en appel la création de la zone d’aménagement

La justice a validé jeudi en appel la création d’une zone d’aménagement (ZAC) sur des terres agricoles au nord de Paris, qui doit notamment permettre d’implanter le mégacomplexe de commerces et de loisirs controversé Europacity, selon l’arrêt consulté par l’AFP.

CORRIGÉ : Le gouvernement promet plus de 200 M EUR par an pour le logement en Outre-mer
CORRIGÉ : Le gouvernement promet plus de 200 M EUR par an pour le logement en Outre-mer

Le gouvernement prévoit un plan pour le logement en Outre-mer jusqu’en 2022, comptant encourager la construction de logements sociaux et introduire une aide locale à l’accession à la propriété, a-t-il annoncé mercredi, avec une enveloppe de plus de 200 millions d’euros annuels.

Logement en Outre-mer : un plan à 200 millions d'euros, portés jusqu'en 2022
Logement en Outre-mer : un plan à 200 millions d’euros, portés jusqu’en 2022

Le gouvernement lance un plan pour le logement en Outre-mer jusqu’en 2022, comptant encourager la construction de logements sociaux et introduire une aide localeà l’accession à la propriété, a-t-il annoncé mercredi, avec une enveloppe de plus de 200 millions d’euros annuels.

Investissement immobilier Denormandie : des premières offres clés en mains à Limoges
Investissement immobilier Denormandie : des premières offres clés en mains à Limoges

Les investisseurs dans l’immobilier seront sans doute ravis d’apprendre que des premières offres en Denormandie "clés en mains" sont d’ores et déjà proposées. Le Groupe Buildinvest propose ainsi des lots à acquérir, dans ce cadre, sur Limoges, ville éligible au dispositif fiscal.

L'Etat lance Facil Habitat, un site d'aide aux propriétaires
L’Etat lance Facil Habitat, un site d’aide aux propriétaires

L’Etat a lancé mardi le site internet Facil Habitat afin d’aider les propriétaires dans l’ensemble de leurs démarches immobilières, de la mise en location à l’obtention d’aides pour des travaux, afin d’aider à réduire le manque de logements disponibles.

CORRIGÉ : Gare du Nord : un obstacle au projet de transformation
CORRIGÉ : Gare du Nord : un obstacle au projet de transformation

La transformation de la Gare du Nordà Paris, qui doit tripler sa surface avant les Jeux olympiques de 2024, a été rejetée sur son volet commercial par une commission spécialisée, un avis bloquant en l’état l’obtention d’un permis de construire.

Gare du Nord : un obstacle au projet de transformation
Gare du Nord : un obstacle au projet de transformation

La transformation de la Gare du Nordà Paris, qui doit tripler sa surface avant les Jeux olympiques de 2024, a été rejetée sur son volet commercial par une commission spécialisée, un avis bloquant en l’état l’obtention d’un permis de construire.

BTP : Eiffage gagne un contrat à 57 M EUR à Brest
BTP : Eiffage gagne un contrat à 57 M EUR à Brest

Le groupe de BTP Eiffage a gagné un contrat à 57 millions d’euros pour construire un complexe médical à Brest et en assurer la maintenance pendant ses premières années, a-t-il annoncé lundi.