OPCI : vos avis

TOP des OPCI
GAN PIERRE 1
3.89/5 (18 avis)
DIVERSIPIERRE
3.62/5 (174 avis)
PREIMIUM
3.4/5 (15 avis)
IMMO DIVERSIFICATION
3.23/5 (299 avis)
DYNAPIERRE
3.21/5 (87 avis)
OPCIMMO
3.16/5 (358 avis)
FRUCTIFRANCE
3.13/5 (60 avis)
OPSIS PATRIMOINE
3.02/5 (55 avis)
SG PIERRE ENTREPRISE
3/5 (8 avis)
SILVER GENERATION
2.97/5 (34 avis)
AXA SELECTIV IMMO
2.92/5 (114 avis)
ECUREUIL IMMO +
2.74/5 (69 avis)
IMMANENS
2.21/5 (19 avis)

OPCI : Comparer

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Sondage

Investir sur un OPCI : Vous ...

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Actus

Accueil > Actualités > Immobilier en France : la bulle financière portant sur l’immobilier d’entreprise pourrait bien éclater prévient la Banque de France
Immobilier en France : la bulle financière portant sur l'immobilier d'entreprise pourrait bien éclater prévient la Banque de France

Immobilier en France : la bulle financière portant sur l’immobilier d’entreprise pourrait bien éclater prévient la Banque de France

Les montants introduits dans l’immobilier par les grands investisseurs, c’est-à-dire en excluant les ménages, ont atteint un haut niveau et risquent de baisser en cas de ralentissement économique, prévient mercredi la Banque de France, jugeant néanmoins limité le risque de déstabilisation financière. Cette politique de taux historiquement et artificiellement bas a contribué à la flambée des prix de l’immobilier d’entreprise, sans réelle lien avec l’économie réelle. Une correction des prix serait saine. La contagion de cette crise attendue pourrait impacter les entreprises et les particuliers, dans une moindre mesure.

Publié le  à 0 h 0

Nous y sommes. Cela fait des mois que les professionnels tirent le signal d’alarme. Les prix de l’immobilier, et spécifiquement de l’immobilier d’entreprise, sont sur-évalués de 20 à 30% sur le marché français. La pierre papier, donc les SCPI, principalement investies en immobilier d’entreprise sont sensiblement concernées par cette alerte.

Investissements immobiliers : la Banque de France avertit sur un risque de retournement

"Il existe un risque de correction des prix à la baisse en cas de remontée soudaine des taux d’intérêt ou de dégradation des perspectives économiques", explique l’institution dans un article publié dans son bulletin bimestriel. Dans cette analyse, basée sur des données fournies par des acteurs privés et des organismes publics comme Eurostat, la Banque de France s’interroge sur "un risque de bulle financière" dans ce qu’elle qualifie d’immobilier commercial.

Ce terme ne recouvre pas, comme c’est parfois le cas ailleurs, les centres commerciaux et locaux du même type, mais l’immobilier possédé par de grands acteurs économiques et financiers.

Si les locaux commerciaux en font souvent partie, ce domaine regroupe d’autres catégories dont les bureaux, la logistique et, dans une moindre mesure, les logements.

"Depuis plusieurs années, les prix de l’immobilier commercial progressent à un rythme soutenu", prévient la BdF. "En France, la situation est particulièrement marquée puisque les prix y connaissent une croissance continue depuis 2009 et ont désormais dépassé leur niveau antérieur à la crise, notamment sur le secteur des bureaux."

Les taux bas poussent les prix de l’immobilier vers le haut

C’est surtout le bas niveau des taux d’intérêt, conséquence des politiques très interventionnistes des grandes banques centrales, qui stimule ce phénomène : il limite les perspectives financières de la dette publique ou privée, placement traditionnel des investisseurs institutionnels, et rend l’immobilier plus intéressant financièrement.

"Les volumes de transactions inédits observés depuis quelques années et les niveaux record de prix atteints sur le segment de l’immobilier commercial alimentent aujourd’hui un débat sur l’existence d’une surévaluation", prévient la Banque de France.

L’institution recourt à différents modèles pour comparer l’évolution de ce marché par rapport aux "fondamentaux", qui caractérisent la réalité économique. Ces modèles ont plutôt tendance à montrer que les prix de l’immobilier commercial montent plus vite, particulièrement les bureaux.

Pour autant, la Banque de France minimise le risque de déstabilisation financière, car ces investissements immobiliers représentent une faible part du portefeuille des banques et autres institutions.

"En revanche, on ne peut exclure un impact sur les entreprises", elles-mêmes souvent propriétaires, "et dans une moindre mesure, sur les ménages, par effet de contagion", prévient l’article.

OPCIComparatif des OPCI accessibles aux particuliers : A lire également

CORRIGÉ : Les domaines Center Parcs vont poursuivre leur expansion à l'international
CORRIGÉ : Les domaines Center Parcs vont poursuivre leur expansion à l’international

Center Parcs, marque du groupe Pierre et Vacances déjà forte de 24 domaines en Europe, va développer son concept dans plusieurs nouveaux pays, tout en poursuivant la montée en gamme des villages existants, a-t-elle annoncé jeudi.

Matignon laisse deux semaines aux bailleurs HLM pour un compromis sur leurséconomies
Matignon laisse deux semaines aux bailleurs HLM pour un compromis sur leurséconomies

Le monde HLM, qui demandeà réduire les économies imposées au secteur par le gouvernement depuis l’an dernier, a obtenu un délai de 15 jours de la part de Matignon pour formuler un compromis, a rapporté jeudi sa confédération.

Les domaines Center Parcs vont poursuivre leur expansion à l'international
Les domaines Center Parcs vont poursuivre leur expansion à l’international

Center Parcs, marque du groupe Pierre et Vacances déjà forte de 26 domaines en Europe, va développer son concept dans plusieurs nouveaux pays, tout en poursuivant la montée en gamme des villages existants, a-t-elle annoncé jeudi.

Logement : l'efficacité des avantages fiscaux reste peu lisible, dit la Cour des comptes
Logement : l’efficacité des avantages fiscaux reste peu lisible, dit la Cour des comptes

Les avantages fiscaux en faveur du logement sont conçus de manière incohérente et leur efficacité est incertaine ainsi que mal mesurée, estime la Cour des comptes dans un rapport rendu public jeudi.

Nantes : les prix de l'immobilier explosent, pénurie de biens immobiliers oblige
Nantes : les prix de l’immobilier explosent, pénurie de biens immobiliers oblige

Nantes est le pôle économique de l’ouest. Chaque année, près de 8.000 nouveaux arrivants sur la région. Faute d’offres de biens immobiliers suffisants, les prix explosent, une bulle immobilière, telle que celle de Bordeaux, pour d’autres raisons. SeLoger a publié une étude sur cette flambée des prix à Nantes.

Villas Ferracci en Corse : la Cour de cassation ordonne un nouveau procès
Villas Ferracci en Corse : la Cour de cassation ordonne un nouveau procès

La Cour de cassation a annulé mardi l’arrêt qui avait condamné l’homme d’affaires Pierre Ferracci à un million d’euros d’amende pour deux villas construites hors permis sur un site corse protégé, renvoyant l’affaire devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence, à la satisfaction des défenseurs de l’environnement.

Toujours préoccupé, le bâtiment tourne ses revendications vers l'Europe
Toujours préoccupé, le bâtiment tourne ses revendications vers l’Europe

La principale organisation du bâtiment français table toujours sur un léger déclin d’activité cette année face au repli du logement neuf, a-t-elle annoncé mardi, donnant un tour européen à ses revendications à l’approche du scrutin de fin mai.

Immobilier neuf à Serris (77) : PROMOGIM, Lauréat de la consultation de Real Estate Development by Euro Disney
Immobilier neuf à Serris (77) : PROMOGIM, Lauréat de la consultation de Real Estate Development by Euro Disney

PROMOGIM va construire 148 logements à Serris, en Seine-et-Marne. Ce programme est issu d’une consultation portée par Real Estate Development by Euro Disney. Lancée fin 2017, cette consultation portait sur l’attribution d’un lot foncier pour la réalisation de 90 logements collectifs et 8 maisons en accession libre, ainsi que 50 logements collectifs sociaux.

Crédit immobilier : l'obligation de domiciliation des revenus en échange d'un taux négocié bientôt supprimée
Crédit immobilier : l’obligation de domiciliation des revenus en échange d’un taux négocié bientôt supprimée

Détenir son compte bancaire principal dans une banque en échange d’un prêt immobilier à taux préférentiel relèvera désormais de la négociation commerciale, selon un amendement au projet de loi Pacte validé par l’Assemblée Nationale.

SCPI : l'AMF met en garde contre la société PORTO IMMO SCPI
SCPI : l’AMF met en garde contre la société PORTO IMMO SCPI

Le régulateur met en garde les épargnants Français contre la société PORTO IMMO SCPI et sont site Internet, dans une alerte publiée ce jour. Ce site Internet, dont une adresse postale est indiquée à Lisbonne au Portugal, mettrait en avant un investissement dans une SCPI du même nom, sans toutefois avoir reçu un agrément officiel pour le marché français.

Réfugiés : l'État va mobiliser 16.000 logements en 2019
Réfugiés : l’État va mobiliser 16.000 logements en 2019

L’Etat compte mobiliser 16.000 logements pour des réfugiés en 2019, un objectif ambitieux et destiné à favoriser leur intégration qui a été érigée en priorité par le chef de l’Etat, selon une circulaire du 4 mars.

Dessine moi Toulouse : Toulouse Métropole valide 15 projets urbains
Dessine moi Toulouse : Toulouse Métropole valide 15 projets urbains

Jean-Luc Moudenc, président (LR) de Toulouse Métropole, a dévoilé mercredi à Cannes les 15 projets lauréats de Dessine moi Toulouse, un appel à projets urbains innovants qui seront réalisés sur 15 sites emblématiques de la Ville rose.