OPCI : vos avis

TOP des OPCI
GAN PIERRE 1
4.07/5 (15 avis)
DIVERSIPIERRE
3.64/5 (171 avis)
PREIMIUM
3.54/5 (13 avis)
IMMO DIVERSIFICATION
3.23/5 (295 avis)
DYNAPIERRE
3.19/5 (85 avis)
OPCIMMO
3.18/5 (353 avis)
FRUCTIFRANCE
3.17/5 (59 avis)
SILVER GENERATION
3.07/5 (30 avis)
OPSIS PATRIMOINE
3.02/5 (55 avis)
SG PIERRE ENTREPRISE
3/5 (8 avis)
AXA SELECTIV IMMO
2.92/5 (114 avis)
ECUREUIL IMMO +
2.7/5 (66 avis)
IMMANENS
2.21/5 (19 avis)

OPCI : Comparer

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Sondage

Investir sur un OPCI : Vous ...

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Actus

Accueil > Actualités > Immobilier en France : la bulle financière portant sur l’immobilier d’entreprise pourrait bien éclater prévient la Banque de France
Immobilier en France : la bulle financière portant sur l'immobilier d'entreprise pourrait bien éclater prévient la Banque de France

Immobilier en France : la bulle financière portant sur l’immobilier d’entreprise pourrait bien éclater prévient la Banque de France

Les montants introduits dans l’immobilier par les grands investisseurs, c’est-à-dire en excluant les ménages, ont atteint un haut niveau et risquent de baisser en cas de ralentissement économique, prévient mercredi la Banque de France, jugeant néanmoins limité le risque de déstabilisation financière. Cette politique de taux historiquement et artificiellement bas a contribué à la flambée des prix de l’immobilier d’entreprise, sans réelle lien avec l’économie réelle. Une correction des prix serait saine. La contagion de cette crise attendue pourrait impacter les entreprises et les particuliers, dans une moindre mesure.

Publié le  à 0 h 0

Nous y sommes. Cela fait des mois que les professionnels tirent le signal d’alarme. Les prix de l’immobilier, et spécifiquement de l’immobilier d’entreprise, sont sur-évalués de 20 à 30% sur le marché français. La pierre papier, donc les SCPI, principalement investies en immobilier d’entreprise sont sensiblement concernées par cette alerte.

Investissements immobiliers : la Banque de France avertit sur un risque de retournement

"Il existe un risque de correction des prix à la baisse en cas de remontée soudaine des taux d’intérêt ou de dégradation des perspectives économiques", explique l’institution dans un article publié dans son bulletin bimestriel. Dans cette analyse, basée sur des données fournies par des acteurs privés et des organismes publics comme Eurostat, la Banque de France s’interroge sur "un risque de bulle financière" dans ce qu’elle qualifie d’immobilier commercial.

Ce terme ne recouvre pas, comme c’est parfois le cas ailleurs, les centres commerciaux et locaux du même type, mais l’immobilier possédé par de grands acteurs économiques et financiers.

Si les locaux commerciaux en font souvent partie, ce domaine regroupe d’autres catégories dont les bureaux, la logistique et, dans une moindre mesure, les logements.

"Depuis plusieurs années, les prix de l’immobilier commercial progressent à un rythme soutenu", prévient la BdF. "En France, la situation est particulièrement marquée puisque les prix y connaissent une croissance continue depuis 2009 et ont désormais dépassé leur niveau antérieur à la crise, notamment sur le secteur des bureaux."

Les taux bas poussent les prix de l’immobilier vers le haut

C’est surtout le bas niveau des taux d’intérêt, conséquence des politiques très interventionnistes des grandes banques centrales, qui stimule ce phénomène : il limite les perspectives financières de la dette publique ou privée, placement traditionnel des investisseurs institutionnels, et rend l’immobilier plus intéressant financièrement.

"Les volumes de transactions inédits observés depuis quelques années et les niveaux record de prix atteints sur le segment de l’immobilier commercial alimentent aujourd’hui un débat sur l’existence d’une surévaluation", prévient la Banque de France.

L’institution recourt à différents modèles pour comparer l’évolution de ce marché par rapport aux "fondamentaux", qui caractérisent la réalité économique. Ces modèles ont plutôt tendance à montrer que les prix de l’immobilier commercial montent plus vite, particulièrement les bureaux.

Pour autant, la Banque de France minimise le risque de déstabilisation financière, car ces investissements immobiliers représentent une faible part du portefeuille des banques et autres institutions.

"En revanche, on ne peut exclure un impact sur les entreprises", elles-mêmes souvent propriétaires, "et dans une moindre mesure, sur les ménages, par effet de contagion", prévient l’article.

OPCIComparatif des OPCI accessibles aux particuliers : A lire également

Redevances : les propositions des aéroports de Nice et Cannes refusées
Redevances : les propositions des aéroports de Nice et Cannes refusées

L’autorité de supervision indépendante des redevances aéroportuaires (ASI) a rejeté une seconde proposition tarifaire des aéroports de Nice-Côte d’Azur et Cannes-Mandelieu et fixera elle même le tarif des redevances aéroportuaires pour 2019, selon la décision publiée sur son site.

SCPI CORUM ORIGIN et CORUM XL : rendements 2018 de 7.28% et 7.91%, des performances exceptionnelles
SCPI CORUM ORIGIN et CORUM XL : rendements 2018 de 7.28% et 7.91%, des performances exceptionnelles

La société de gestion CORUM avait prévenu : l’année 2018 sera exceptionnelle. Les rendements de ses deux SCPI phares, rompues à figurer en tête de tableau des performances des SCPI, devraient, une nouvelle fois, battre toute la concurrence haut la main. Avec des rendements respectifs de 7.28% pour Corum Origin (ex Corum Convictions) et de 7.91% pour Corum XL, il est clair que la barre semble inatteignable.

Pinel dans l'ancien (DeNormandie) : La FNAIM félicite le ministre du logement
Pinel dans l’ancien (DeNormandie) : La FNAIM félicite le ministre du logement

La Fnaim, première organisation des intermédiaires de l’immobilier français, a salué mercredi l’aide fiscale à la rénovation des logements anciens qui est entrée en vigueur le 1er janvier après avoir été portée par le ministre du logement, Julien Denormandie.

Logement : le Sénat rétablit des mesures censurées par le Conseil constitutionnel
Logement : le Sénat rétablit des mesures censurées par le Conseil constitutionnel

Le Sénat a adopté en première lecture, dans la nuit de mardi à mercredi, avec le soutien du gouvernement, une proposition de loi LR reprenant des mesures de la loi Elan sur le logement censurées par le Conseil constitutionnel pour des raisons de forme.

L'artisanat du bâtiment s'attend à souffrir du déclin de la construction
L’artisanat du bâtiment s’attend à souffrir du déclin de la construction

L’artisanat du bâtiment s’attend à voir son activité ralentir au point de quasiment stagner cette année après avoir pâti du mouvement des gilets jaunes et, surtout, face au ralentissement de la construction en France, a estimé mardi sa principale fédération.

En appel, le propriétaire du château Diter, à Grasse, reconnaît des erreurs
En appel, le propriétaire du château Diter, à Grasse, reconnaît des erreurs

Patrick Diter, propriétaire à Grasse d’un vaste palais de style Renaissance qui avait été condamné en première instance à détruire l’ensemble des constructions réalisées sur sa propriété depuis 2006, a reconnu lundi en appel des erreurs, laissant entendre qu’il était prêt à la démolir.

Habitat indigne : face à des ministres, le timide mea culpa d'un propriétaire
Habitat indigne : face à des ministres, le timide mea culpa d’un propriétaire

Je vais tout refaire ! Face aux ministres venus présenter lundi un arsenal contre les marchands de sommeil, un propriétaire de Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) qui a divisé un pavillon en 12 logements loués au prix fort a livré un timide mea culpa.

Immobilier ancien en France : rythme de hausse plus faible en 2018 (agences)
Immobilier ancien en France : rythme de hausse plus faible en 2018 (agences)

Les ventes d’immobilier ancien ont augmenté, mais à un rythme nettement ralenti l’an dernier en France, tandis que la cadence de progression des prix s’est plutôt stabilisée, rapportent lundi les plus gros réseaux d’agence, s’attendant à une activité solide en 2019 face à des taux toujours bas.

Crédits immobiliers à fin 2018 : record historique de la durée moyenne d'emprunt, 226 mois, soit 10 mois de plus qu'en 2017
Crédits immobiliers à fin 2018 : record historique de la durée moyenne d’emprunt, 226 mois, soit 10 mois de plus qu’en 2017

C’est un risque majeur pour le marché de l’immobilier. La faiblesse des taux d’intérêts permet aux acheteurs de s’endetter sur le très long terme. Sur l’année 2018, la durée moyenne des durées de crédits est en hausse de 10 mois, soit 226 mois. Un record historique. Bilan, même avec des taux de crédits immobiliers stables, à 1.44% en moyenne, le coût total de ces crédits long terme est loin d’être une bonne affaire. Les prix de l’immobilier étant toujours surévalués, les lendemains risquent d’être difficiles.

Crédits immobiliers en France : désormais sous l'inflation, les taux n'ont pas rebondi en 2018
Crédits immobiliers en France : désormais sous l’inflation, les taux n’ont pas rebondi en 2018

Les banques françaises ont légèrement abaissé en décembre les taux d’intérêts des crédits immobiliers aux particuliers, ces derniers achevant l’année à un niveau proche de leur plancher historique et s’installant sous l’inflation, selon une étude publiée jeudi.

Immobilier : les principaux marchés mondiaux du logement devraient ralentir en 2019 (Fitch)
Immobilier : les principaux marchés mondiaux du logement devraient ralentir en 2019 (Fitch)

Les grands marchés du logement vont avoir tendance à ralentir à travers le monde cette année sur fond de durcissement des conditions de crédit, même si les prix vont continuer à monter dans de nombreux pays, a estimé mercredi l’agence Fitch.

Produits de construction : prudence pour 2019 après une année 2018 un peu décevante
Produits de construction : prudence pour 2019 après une année 2018 un peu décevante

La majorité des fabricants français de produits pour la construction prévoient une stabilité ou une légère hausse de leur activité en 2019 après une année 2018 un peu décevante, selon l’enquête annuelle de leur fédération AIMCC.