OPCI : vos avis

TOP des OPCI
GAN PIERRE 1
4.07/5 (15 avis)
DIVERSIPIERRE
3.64/5 (171 avis)
PREIMIUM
3.54/5 (13 avis)
IMMO DIVERSIFICATION
3.23/5 (295 avis)
DYNAPIERRE
3.19/5 (85 avis)
OPCIMMO
3.18/5 (353 avis)
FRUCTIFRANCE
3.17/5 (59 avis)
SILVER GENERATION
3.07/5 (30 avis)
OPSIS PATRIMOINE
3.02/5 (55 avis)
SG PIERRE ENTREPRISE
3/5 (8 avis)
AXA SELECTIV IMMO
2.92/5 (114 avis)
ECUREUIL IMMO +
2.7/5 (66 avis)
IMMANENS
2.21/5 (19 avis)

OPCI : Comparer

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Sondage

Investir sur un OPCI : Vous ...

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Actus

Accueil > Actualités > Immobilier neuf : toujours plus cher dans les villes du Grand Sud, hausses de prix irrationnelles jusqu’à +22% en un an !
Immobilier neuf : toujours plus cher dans les villes du Grand Sud, hausses de prix irrationnelles jusqu'à +22% en un an !

Immobilier neuf : toujours plus cher dans les villes du Grand Sud, hausses de prix irrationnelles jusqu’à +22% en un an !

En partenariat avec l’émission Les Chasseurs Immo et Sud Radio, Trouver-un-logement-neuf.com a publié en octobre un baromètre inédit des prix des logements neufs dans les principales villes du Grand Sud. De Bordeaux à Nice, en passant par Sète, Aix-en-Provence ou Toulon, les prix sont en très forte hausse dans le Sud de la France.

Publié le  à 0 h 0

3 villes du Sud de la France sur 4 en forte hausse

Sur cette sélection de 20 villes du Grand Sud établie en partenariat avec Sud Radio, la dynamique des prix de l’immobilier neuf est clairement à la hausse. Trouver-un-logement-neuf.com observe une augmentation des prix des appartements neufs de trois pièces, typologie de référence de ce baromètre, dans 15 villes sur 20. Des hausses de prix plutôt fortes de presque 6 % à Nice et Antibes, de 10 % à Aix-en-Provence, Toulon et Montpellier, de 15 % à Sète en un an.

Pression accentuée sur les grandes métropoles du Grand Sud

Dans les métropoles régionales, la tendance annuelle est également à la hausse. Si Toulouse reste toujours la métropole la plus sage avec des prix stables sur un an et les moins chers des plus grandes villes françaises à 220 000 € pour un trois-pièces, la pression s’accentue toujours à Marseille (232 000 €) et Bordeaux (285 000 €) : + 3 %. L’immobilier neuf à Nice enregistre une nouvelle augmentation de 6 % en un an, au-delà des 321 000 € pour un T3, quand Montpellier enregistre la plus forte hausse des métropoles : + 10 % à 253 000 € pour un trois-pièces.

Prix moyen d'un appartement neuf T3 constaté le 11/10/2018 dans une sélection de villes du Grand Sud sur une base minimale d'au moins 5 programmes neufs

Ces hausses de prix paraissent totalement folles. Ce baromètre peut être impacté par le lancement de programmes immobiliers plus haut de gamme dans certaines villes. Dans les faits, l’on peut se demander comment un acquéreur peut accepter de payer +22% de plus que l’an passé pour le même type de bien immobilier.

Des hausses de prix partout hormis à Toulouse

« Dans ce premier baromètre, nous observons une forte pression sur les prix des logements neufs dans le Sud de la France. C’est une vraie surprise de découvrir que 75 % des villes du Grand Sud qui proposent des programmes immobiliers neufs accuse une augmentation des prix alors que sur l’ensemble de la France, la proportion est de moins deux villes sur trois à connaître une hausse des prix. S’il n’est pas toujours facile d’apporter une explication à ces tendances observées, la rareté du foncier et le ralentissement de la construction dans une grande partie du Grand Sud et donc l’effet mécanique sur les prix peut être une des pistes d’explication. Exception à la règle : Toulouse, qui avec une construction encore très dynamique (168 programmes immobiliers en cours) n’accuse quasiment pas d’augmentation des prix dans le neuf  », analyse Marc Ezrati, producteur de l’émission « Les Chasseurs Immo » sur Sud Radio.

Nouvelle attractivité des villes secondaires ?

Face à des métropoles toujours plus chères, certaines villes secondaires du Sud de la France semblent retrouver de l’attractivité avec des prix en hausse, mais toujours bas face aux locomotives métropolitaines : + 4 % à Nîmes, + 7 % à Pau, + 15 % à Sète. En revanche, plus isolées géographiquement, Perpignan et Avignon enregistrent des baisses de prix, aux alentours des 170 000 € pour un trois-pièces.

A noter la dualité opposant Toulon en hausse de plus de 10 %, face à Hyères : - 14 %. Les écarts se réduisent entre les deux villes voisines du Var. Compter 239 000 € pour un trois-pièces neuf à Toulon contre 267 000 € à Hyères. « L’attractivité des villes secondaires, notamment dans l’Hérault, est là encore une surprise : à Montpellier, notre baromètre révèle une forte pression des prix où un T3 dans le neuf se négocie en moyenne à 253 000 €, soit une augmentation depuis un an de 9,89%. Dans cette ville, le pouvoir d’achat immobilier des acquéreurs montpelliérains n’étant pas le plus élevé des métropoles littorales, on assiste à un mouvement de repli des acquéreurs vers des villes secondaires qui profitent d’un effet d’aubaine, notamment à Sète qui malgré une augmentation très forte de 14,57 % propose des programmes neufs à des prix très attractifs sur les T3 (213 000 € en moyenne) », commente Marc Ezrati.

OPCIComparatif des OPCI accessibles aux particuliers : A lire également

Redevances : les propositions des aéroports de Nice et Cannes refusées
Redevances : les propositions des aéroports de Nice et Cannes refusées

L’autorité de supervision indépendante des redevances aéroportuaires (ASI) a rejeté une seconde proposition tarifaire des aéroports de Nice-Côte d’Azur et Cannes-Mandelieu et fixera elle même le tarif des redevances aéroportuaires pour 2019, selon la décision publiée sur son site.

SCPI CORUM ORIGIN et CORUM XL : rendements 2018 de 7.28% et 7.91%, des performances exceptionnelles
SCPI CORUM ORIGIN et CORUM XL : rendements 2018 de 7.28% et 7.91%, des performances exceptionnelles

La société de gestion CORUM avait prévenu : l’année 2018 sera exceptionnelle. Les rendements de ses deux SCPI phares, rompues à figurer en tête de tableau des performances des SCPI, devraient, une nouvelle fois, battre toute la concurrence haut la main. Avec des rendements respectifs de 7.28% pour Corum Origin (ex Corum Convictions) et de 7.91% pour Corum XL, il est clair que la barre semble inatteignable.

Pinel dans l'ancien (DeNormandie) : La FNAIM félicite le ministre du logement
Pinel dans l’ancien (DeNormandie) : La FNAIM félicite le ministre du logement

La Fnaim, première organisation des intermédiaires de l’immobilier français, a salué mercredi l’aide fiscale à la rénovation des logements anciens qui est entrée en vigueur le 1er janvier après avoir été portée par le ministre du logement, Julien Denormandie.

Logement : le Sénat rétablit des mesures censurées par le Conseil constitutionnel
Logement : le Sénat rétablit des mesures censurées par le Conseil constitutionnel

Le Sénat a adopté en première lecture, dans la nuit de mardi à mercredi, avec le soutien du gouvernement, une proposition de loi LR reprenant des mesures de la loi Elan sur le logement censurées par le Conseil constitutionnel pour des raisons de forme.

L'artisanat du bâtiment s'attend à souffrir du déclin de la construction
L’artisanat du bâtiment s’attend à souffrir du déclin de la construction

L’artisanat du bâtiment s’attend à voir son activité ralentir au point de quasiment stagner cette année après avoir pâti du mouvement des gilets jaunes et, surtout, face au ralentissement de la construction en France, a estimé mardi sa principale fédération.

En appel, le propriétaire du château Diter, à Grasse, reconnaît des erreurs
En appel, le propriétaire du château Diter, à Grasse, reconnaît des erreurs

Patrick Diter, propriétaire à Grasse d’un vaste palais de style Renaissance qui avait été condamné en première instance à détruire l’ensemble des constructions réalisées sur sa propriété depuis 2006, a reconnu lundi en appel des erreurs, laissant entendre qu’il était prêt à la démolir.

Habitat indigne : face à des ministres, le timide mea culpa d'un propriétaire
Habitat indigne : face à des ministres, le timide mea culpa d’un propriétaire

Je vais tout refaire ! Face aux ministres venus présenter lundi un arsenal contre les marchands de sommeil, un propriétaire de Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) qui a divisé un pavillon en 12 logements loués au prix fort a livré un timide mea culpa.

Immobilier ancien en France : rythme de hausse plus faible en 2018 (agences)
Immobilier ancien en France : rythme de hausse plus faible en 2018 (agences)

Les ventes d’immobilier ancien ont augmenté, mais à un rythme nettement ralenti l’an dernier en France, tandis que la cadence de progression des prix s’est plutôt stabilisée, rapportent lundi les plus gros réseaux d’agence, s’attendant à une activité solide en 2019 face à des taux toujours bas.

Crédits immobiliers à fin 2018 : record historique de la durée moyenne d'emprunt, 226 mois, soit 10 mois de plus qu'en 2017
Crédits immobiliers à fin 2018 : record historique de la durée moyenne d’emprunt, 226 mois, soit 10 mois de plus qu’en 2017

C’est un risque majeur pour le marché de l’immobilier. La faiblesse des taux d’intérêts permet aux acheteurs de s’endetter sur le très long terme. Sur l’année 2018, la durée moyenne des durées de crédits est en hausse de 10 mois, soit 226 mois. Un record historique. Bilan, même avec des taux de crédits immobiliers stables, à 1.44% en moyenne, le coût total de ces crédits long terme est loin d’être une bonne affaire. Les prix de l’immobilier étant toujours surévalués, les lendemains risquent d’être difficiles.

Crédits immobiliers en France : désormais sous l'inflation, les taux n'ont pas rebondi en 2018
Crédits immobiliers en France : désormais sous l’inflation, les taux n’ont pas rebondi en 2018

Les banques françaises ont légèrement abaissé en décembre les taux d’intérêts des crédits immobiliers aux particuliers, ces derniers achevant l’année à un niveau proche de leur plancher historique et s’installant sous l’inflation, selon une étude publiée jeudi.

Immobilier : les principaux marchés mondiaux du logement devraient ralentir en 2019 (Fitch)
Immobilier : les principaux marchés mondiaux du logement devraient ralentir en 2019 (Fitch)

Les grands marchés du logement vont avoir tendance à ralentir à travers le monde cette année sur fond de durcissement des conditions de crédit, même si les prix vont continuer à monter dans de nombreux pays, a estimé mercredi l’agence Fitch.

Produits de construction : prudence pour 2019 après une année 2018 un peu décevante
Produits de construction : prudence pour 2019 après une année 2018 un peu décevante

La majorité des fabricants français de produits pour la construction prévoient une stabilité ou une légère hausse de leur activité en 2019 après une année 2018 un peu décevante, selon l’enquête annuelle de leur fédération AIMCC.