OPCI : vos avis

TOP des OPCI
GAN PIERRE 1
3.96/5 (23 avis)
DIVERSIPIERRE
3.62/5 (178 avis)
PREIMIUM
3.4/5 (15 avis)
DYNAPIERRE
3.23/5 (91 avis)
IMMO DIVERSIFICATION
3.22/5 (307 avis)
FRUCTIFRANCE
3.15/5 (62 avis)
OPCIMMO
3.15/5 (365 avis)
OPSIS PATRIMOINE
3.02/5 (55 avis)
SILVER GENERATION
3/5 (39 avis)
AXA SELECTIV IMMO
2.91/5 (118 avis)
SG PIERRE ENTREPRISE
2.78/5 (9 avis)
ECUREUIL IMMO +
2.74/5 (70 avis)
IMMANENS
2.21/5 (19 avis)

OPCI : Comparer

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Sondage

Investir sur un OPCI : Vous ...

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Actus

Accueil > Actualités > Location immobilière : application de l’encadrement des loyers à Paris au 1er juillet 2019
Location immobilière : application de l'encadrement des loyers à Paris au 1er juillet 2019

Location immobilière : application de l’encadrement des loyers à Paris au 1er juillet 2019

Retour de l’encadrement des loyers sur Paris à partir du 1er juillet 2019. Seuls les nouveaux baux de location signés à partir du 1er juillet 2019 sont concernés. Cette nouvelle mouture de la loi ELAN impose dorénavant des règles plus précises pour la détermination des loyers. Des sanctions, allant jusqu’à 5.000€ sont applicables aux propriétaires particuliers ne respectant pas ces nouvelles règles.

Publié le  à 0 h 0

A la demande de la maire de Paris, l’encadrement des loyers entrera à nouveau en vigueur dans la capitale, à compter du 1er juillet 2019. Lors de son application à Paris de 2015 à 2017, le dispositif avait permis de stabiliser les loyers parisiens qui avaient connu une hausse continue de 50% durant la décennie précédente 2005-2015.

Seuls les baux de location signés à partir du 1er juillet 2019 sont concernés !

Que ce soit à Paris ou ailleurs, les propriétaires devront se conformer à l’encadrement des loyers que leur logement soit loué vide ou meublé, lors de la première mise en location à compter du 1er juillet 2019 (les baux signés avant cette date ne sont pas concernés), ou s’il est resté vacant durant 18 mois, lors d’un renouvellement de bail ou lorsque le loyer est inférieur au loyer minoré. Même les nouveaux « baux mobilité » prévus par la loi Elan sont concernés. En revanche, les baux en cours ou reconduits tacitement ne le sont pas, de même que les logements conventionnés par l’Anah, les logements soumis à la loi de 1948, les logements HLM, les locations de tourisme et les sous-locations.

Encadrement des loyers : comment ça marche ?

L’encadrement des loyers concerne les logements, meublés ou vides, mis en location pour la première fois ou dont le bail, arrivé à échéance, doit être renouvelé. Ce dispositif s’applique aux baux signés à compter du 1er juillet 2019.

Trois types de loyers de référence sont fixés annuellement par un arrêté du préfet :

  • un loyer minoré (équivalent au loyer de référence -30% de ce dernier),
  • un loyer de référence,
  • un loyer majoré (équivalent au loyer de référence +20% de ce dernier).

Pour les logements meublés, le loyer de référence inclut une majoration définie annuellement dans l’arrêté (application du taux sur le loyer de référence des logements non meublés). Pour 2019, la majoration pour les logements meublés est est de 13% du loyer de référence non meublé.

Comment trouver les valeurs de ces loyers de référence, minorés et majorés ?

Les choses sont bien faites. Le site officiel de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’hébergement et du logement permet de connaître rapidement le loyer de référence d’un bien immobilier.

PNG - 1.2 Mo
Outil de détermination du loyer de référence, minoré et majoré pour un bien immobilier donné

Le contrat de location doit indiquer le loyer de référence et le loyer de référence majoré

La loi prévoit que le contrat de location doit préciser le loyer de référence et le loyer de référence majoré. Ces loyers s’appliquent aux 80 quartiers de Paris regroupés en 14 zones, selon le nombre de pièces et la période de construction de l’immeuble où se trouve le logement.

Le loyer demandé par le propriétaire ne peut pas être supérieur au loyer de référence majoré. Entre deux locataires successifs, le propriétaire ne peut pas augmenter le loyer au-delà de l’actualisation par l’indice de référence des loyers (IRL) publiée chaque année par l’INSEE, indicateur qui sert de base pour réviser le loyer d’un logement (vide ou meublé).

Des amendes prévues pour les propriétaires ne remboursant pas le trop perçu

Le non-respect des loyers de référence expose le propriétaire à des sanctions. Dans un premier temps, après contestation du locataire, le Préfet lui demande dans un délai de deux mois de rembourser le trop-perçu, sinon il s’expose en plus à une amende de 5.000 euros si c’est un bailleur particulier et 15.000 euros si c’est une personne morale.

Complément de loyer : uniquement pour des cas exceptionnels

Un complément de loyer peut être demandé si le bien présente des caractéristiques particulières de localisation et de confort le justifiant, par comparaison avec des logements de la même catégorie situés dans le même secteur géographique. Lorsque le logement est meublé, le complément de loyer tient compte des équipements et services associés au logement loué. Dans tous les cas, le loyer principal (hors charges et hors complément de loyer éventuel) ne doit pas dépasser le loyer de référence majoré. Le complément de loyer ne s’applique qu’à un loyer principal égal au loyer de référence majoré. Le complément de loyer doit être mentionné dans le bail.

OPCIComparatif des OPCI accessibles aux particuliers : A lire également

HSBC France va déménager son siège historique des Champs-Elysées
HSBC France va déménager son siège historique des Champs-Elysées

HSBC France a annoncé mercredi vouloir déplacer son siège social historique, situé actuellement sur l’avenue des Champs-Elysées, pour un site voisin et renforcer son implantation dans le quartier d’affaires de La Défense à Nanterre.

Crédits immobiliers : les taux remontent très légèrement en septembre en France
Crédits immobiliers : les taux remontent très légèrement en septembre en France

Le taux d’intérêt moyen des crédits immobiliers est très légèrement remonté au mois de septembre, à 1,18%, après quatre mois de baisse consécutive, mais reste toujours très bas, selon l’étude mensuelle de référence sur le sujet publiée mardi.

Aéroports parisiens : trafic en faible progression en septembre
Aéroports parisiens : trafic en faible progression en septembre

Le trafic des aéroports parisiens en septembre est resté quasi stable par rapport à la même période en 2018 sous l’effet de la fermeture pour travaux de la principale piste d’Orly et de la faillite de la compagnie Aigle Azur, a annoncé lundi leur gestionnaire Groupe ADP.

Europacity : la Fnaut (usagers) contre la ligne 17 du métro du Grand Paris
Europacity : la Fnaut (usagers) contre la ligne 17 du métro du Grand Paris

La Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut) a réclamé mercredi le gel immédiat des travaux de la ligne 17 du futur métro du Grand Paris, compte tenu des incertitudes pesant sur le mégacomplexe Europacity, qu’elle doit desservir.

Discrimination : rappeler la loi aux agences immobilières a des effets positifs, selon le Défenseur des droits
Discrimination : rappeler la loi aux agences immobilières a des effets positifs, selon le Défenseur des droits

Rappeler la loi aux agences immobilières permet de réduire les discriminations en matière d’accès au logement, selon une étude publiée mardi par le Défenseur des droits, qui constate les effets positifs à court terme de l’envoi d’un courrier aux professionnels.

Immobilier de bureaux : le repli des locations continue, les investissements vers un record
Immobilier de bureaux : le repli des locations continue, les investissements vers un record

L’attrait pour l’investissement immobilier en Ile-de-France, en route vers un possible record en 2019, reste fort au 3e trimestre alors qu’une offre de bureaux désormais très limitée dans Paris pourrait affaiblir l’activité annuelle du secteur locatif, révèle lundi l’étude trimestrielle de référence.

Elus et promoteurs font bloc derrière Europacity, en promettant des mesures écologiques
Elus et promoteurs font bloc derrière Europacity, en promettant des mesures écologiques

Elus et promoteurs d’Europacity ont fait bloc vendredi pour défendre ce projet controversé de mégacomplexe qui doit s’implanter au nord de Paris, en annonçant des mesures écologiques, alors que le gouvernement a entamé une vaste consultation sur le sujet.

Village médias de Paris-2024 : l'aménageur promet une cité jardin du 21e siècle
Village médias de Paris-2024 : l’aménageur promet une cité jardin du 21e siècle

Deux sites de compétition, 1.300 logements pour les journalistes puis un nouveau quartier de ville : la Solideo, chargée des chantiers des JO de Paris-2024, a lancé mercredi la vente des terrains du village des médias, en promettant une cité-jardin du 21e siècle en Seine-Saint-Denis.

Village médias de Paris-2024 : l'aménageur promet une cité jardin du XXIe siècle
Village médias de Paris-2024 : l’aménageur promet une cité jardin du XXIe siècle

Deux sites de compétition, 1.300 logements pour les journalistes puis un nouveau quartier de ville : la Solideo, chargée des chantiers des JO de Paris-2024, a lancé mercredi la vente des terrains du village des médias, en promettant une cité-jardin du XXIe siècle en Seine-Saint-Denis.

Grand plan d'investissement : un peu tôt pour une évaluation (secrétaire général)
Grand plan d’investissement : un peu tôt pour une évaluation (secrétaire général)

Le Grand plan d’investissement (GPI) lancé en 2017 a marqué une transformation culturelle, mais il est encore un peu tôt pour en donner une appréciation, a estimé mercredi le secrétaire général pour l’investissement Guillaume Boudy.

Un chalet à 27 millions d'euros en liquidation à Courchevel
Un chalet à 27 millions d’euros en liquidation à Courchevel

Un chalet de luxe à Courchevel, dont le chantier à l’abandon oppose un promoteur corse et un oligarque russe, a été placé en liquidation judiciaire, procédure qui suspend sa vente aux enchères programmée vendredi, selon des sources concordantes.

Immobilier : les autorités financières vigilantes sur l'endettement des ménages
Immobilier : les autorités financières vigilantes sur l’endettement des ménages

L’envol des crédits immobiliers français fait courir un risque d’endettement excessif aux ménages, tout en pesant sur le modèle économique des banques, ont estimé mardi les autorités financières, exprimant leur vigilance sur ces sujets.