OPCI : vos avis

TOP des OPCI
GAN PIERRE 1
3.92/5 (12 avis)
DIVERSIPIERRE
3.63/5 (160 avis)
PREIMIUM
3.5/5 (12 avis)
IMMO DIVERSIFICATION
3.21/5 (281 avis)
DYNAPIERRE
3.18/5 (78 avis)
OPCIMMO
3.18/5 (346 avis)
FRUCTIFRANCE
3.17/5 (59 avis)
SILVER GENERATION
3.04/5 (26 avis)
SG PIERRE ENTREPRISE
3/5 (8 avis)
OPSIS PATRIMOINE
2.98/5 (51 avis)
AXA SELECTIV IMMO
2.95/5 (112 avis)
ECUREUIL IMMO +
2.7/5 (64 avis)
IMMANENS
2.21/5 (19 avis)

OPCI : Comparer

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Sondage

Investir sur un OPCI : Vous ...

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Actus

Accueil > Actualités > Locations AirBnb et similaires sur Paris : chute de plus de 10% du volume d’annonces publiées depuis début novembre
Locations AirBnb et similaires sur Paris : chute de plus de 10% du volume d'annonces publiées depuis début novembre

Locations AirBnb et similaires sur Paris : chute de plus de 10% du volume d’annonces publiées depuis début novembre

Depuis début novembre les offres de locations meublées touristiques sur Paris sont en forte baisse, de plus de 10% sur AirBnb, de l’ordre de 20% sur Booking. La réglementation impose une déclaration officielle avec l’affichage d’un identifiant.

Publié le  à 0 h 0

Plus difficile de louer votre bien immobilier meublé touristique ce sera

La sagesse de maître Yoda a parlé. La ville de Paris en fait son cheval de bataille pour préserver ses hôtels. La lutte contre l’activité de location à répétition des Parisiens de leur résidence principale bat son plein. Les limites fusent dans tous les sens. Avec le plafond de 120 jours de location par an, cela n’avait au final que peu gêner les loueurs. L’inscription obligatoire auprès des registres des loueurs, depuis le 1er décembre a beaucoup plus d’impacts.

-20% d’annonces sur Booking, -11.80% sur AirBnb

Le volume des petites annonces est en forte baisse et ce n’est qu’un début. Les sites concernés, type AirBnb, ne sont plus sensés afficher la moindre petite annonce sans le numéro d’identifiant de loueur. Or comme seulement 10% des loueurs se sont déclarés pour le moment auprès des autorités, autant dire que le nombre de petites annonces devrait chuter encore bien plus largement.

Sur Booking.com, le nombre d’annonces de particuliers est passé de 5 000 à 4 000, soit une baisse de 20 % depuis novembre. « Les propriétaires se désinscrivent soit parce qu’ils ne peuvent pas obtenir de numéro d’enregistrement ou bien parce qu’ils dépassent le plafond de nuitées autorisé. Ou enfin parce qu’ils louent en meublé touristique leur résidence secondaire et qu’ils ne souhaitent pas effectuer un changement d’usage avec compensation  », observe Vanessa Heydorff, directrice de Booking France, Espagne et Portugal, dans les colonnes du Parisien. Le même phénomène est constaté dans les autres villes européennes qui se sont armées pour réguler les meublés touristiques.

Selon la mairie de Paris, Airbnb aurait enregistré une baisse de 11,8 % entre septembre et décembre. Un chiffre que dément la plate-forme de location de logements de particuliers : « Fin novembre, plus de 65 000 hébergements étaient disponibles à Paris sur la plate-forme. Le chiffre n’a pas évolué. Il n’y a pas eu d’évolution par rapport à l’automne 2016. »

OPCIComparatif des OPCI accessibles aux particuliers : A lire également

SCI ViaGénérations, premier fonds viager accessible aux épargnants, via une sélection de contrats d'assurance-vie
SCI ViaGénérations, premier fonds viager accessible aux épargnants, via une sélection de contrats d’assurance-vie

ViaGénérations, la SCI lancée fin 2017 par Turgot Asset Management pour le compte d’investisseurs institutionnels, devient le premier fonds viager éligible aux contrats d’assurance-vie.

100% des nouveaux logements sociaux parisiens resteront accessibles aux handicapés (Hidalgo)
100% des nouveaux logements sociaux parisiens resteront accessibles aux handicapés (Hidalgo)

Cent pour cent des nouveaux logements sociaux créés à Paris continueront à être accessibles aux personnes en situation de handicap, a annoncé la maire (PS) de Paris Anne Hidalgo dans un communiqué mercredi.

Gironde : l'Etat va faire désamianter l'immeuble côtier symbole de l'érosion
Gironde : l’Etat va faire désamianter l’immeuble côtier symbole de l’érosion

L’État va prendre à sa charge le désamiantage du Signal, un immeuble de Soulac-sur-Mer (Gironde) menacé par l’érosion côtière, dont les propriétaires réclament aux pouvoirs publics une indemnisation depuis leur évacuation en 2014.

Encadrement des loyers : l'Assemblée vote le caractère optionnel et expérimental
Encadrement des loyers : l’Assemblée vote le caractère optionnel et expérimental

L’Assemblée nationale a approuvé vendredi le caractère expérimental et optionnel du dispositif d’encadrement des loyers, une mesure phare du quinquennat Hollande, une décision pragmatique selon le gouvernement, mais qui n’a contenté ni droite ni gauche pour des raisons opposées.

Immobilier ancien : la hausse irrationnelle des prix accélère encore au 1e trimestre 2018
Immobilier ancien : la hausse irrationnelle des prix accélère encore au 1e trimestre 2018

Selon l’indice Notaires-Insee publié hier, les prix de l’immobilier ancien ont encore augmenté de 3.50% au 1er trimestre 2018, par rapport à la même période de 2017. À Paris, le délire continue, la hausse des prix dépasse les 7%, à +7.30 % !

Une association abandonne ses recours contre l'implantation d'Ikea à Nice
Une association abandonne ses recours contre l’implantation d’Ikea à Nice

L’association En Toute Franchise, partie en guerre contre l’implantation d’un magasin Ikea aux portes de Nice, a décidé de jeter l’éponge, a indiqué mercredi sa présidente Martine Donnette, qui lutte contre les abus de l’urbanisme commercial.

Crédits immobiliers : taux en légère baisse en mai
Crédits immobiliers : taux en légère baisse en mai

Les crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques françaises ont légèrement poursuivi leur recul en mai, face notamment à l’érosion de la demande, pour retrouver leur niveau de début 2017, selon une étude publiée mardi.

SCPI et OPCI 2018 : un premier trimestre au niveau attendu pour l'ASPIM
SCPI et OPCI 2018 : un premier trimestre au niveau attendu pour l’ASPIM

Après une collecte exceptionnelle au premier semestre 2017, le retour à la normale initié au second semestre 2017 se confirme au premier trimestre 2018. La mise en place de l’IFI aura eu un impact mesuré sur l’investissement. Sur les douze derniers mois, les SCPI Immobilier d’entreprise ont collecté 4,488 milliards €. Sur les douze derniers mois, le OPCI « Grand public » ont collecté 2,995 milliards €.

Projet de loi Logement : l'Assemblée nationale décide de faciliter la vente des HLM
Projet de loi Logement : l’Assemblée nationale décide de faciliter la vente des HLM

Les députés ont voté dimanche un article visant à faciliter la vente de logements sociaux, pour atteindre les 40.000 ventes par an, contre 8.000 actuellement, et dégager ainsi, selon le gouvernement, des fonds pour créer de nouveaux logements.

SCPI CORUM : un retour à l'ORIGIN, uniquement pour son nouveau nom, CORUM ORIGIN !
SCPI CORUM : un retour à l’ORIGIN, uniquement pour son nouveau nom, CORUM ORIGIN !

CORUM ORIGIN, ce sera dorénavant le nouveau nom de la SCPI vedette classée en haut de tableau des rendements depuis 2012, soit 6 années en tête du palmarès, gérée par CORUM Asset Management.

Loi littoral : la majorité renonce à des dérogations face aux protestations
Loi littoral : la majorité renonce à des dérogations face aux protestations

Face aux polémiques grandissantes, les députés ont supprimé ou réduit la portée vendredi matin en séance, avec l’accord du gouvernement, de plusieurs dérogations à la loi littoral, en métropole et outremer, qui avaient été votées par la majorité en commission.

Vifs débats à l'Assemblée sur l'assouplissement de la loi littoral
Vifs débats à l’Assemblée sur l’assouplissement de la loi littoral

L’assouplissement de la loi littoral, prévu dans le cadre du projet de loi logement, a donné lieu à de vifs débats dans la nuit de jeudi à vendredi à l’Assemblée, gouvernement et majorité se défendant d’être des bétonneurs face aux critiques de l’opposition.