OPCI : vos avis

TOP des OPCI
GAN PIERRE 1
4.07/5 (15 avis)
DIVERSIPIERRE
3.63/5 (170 avis)
PREIMIUM
3.54/5 (13 avis)
IMMO DIVERSIFICATION
3.22/5 (290 avis)
DYNAPIERRE
3.19/5 (85 avis)
OPCIMMO
3.18/5 (352 avis)
FRUCTIFRANCE
3.17/5 (59 avis)
SILVER GENERATION
3.07/5 (30 avis)
OPSIS PATRIMOINE
3.02/5 (55 avis)
SG PIERRE ENTREPRISE
3/5 (8 avis)
AXA SELECTIV IMMO
2.94/5 (113 avis)
ECUREUIL IMMO +
2.7/5 (66 avis)
IMMANENS
2.21/5 (19 avis)

OPCI : Comparer

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Sondage

Investir sur un OPCI : Vous ...

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Actus

Accueil > Actualités > Prêt à taux zéro (PTZ) 2018 : des conditions plus restrictives publiées au Journal Officiel
Prêt à taux zéro (PTZ) 2018 : des conditions plus restrictives publiées au Journal Officiel

Prêt à taux zéro (PTZ) 2018 : des conditions plus restrictives publiées au Journal Officiel

Le prêt à taux zéro (PTZ) qui bénéficie aux ménages devenant propriétaires d’un logement neuf est maintenu pour deux ans dans les zones rurales et les villes moyennes, mais avec des conditions plus restrictives, selon des textes parus au Journal officiel (JO).

Publié le  à 0 h 0

Logement : les conditions plus restrictives de prolongement du Prêt à taux zéro (PTZ) publiées au JO

Un décret et deux arrêtés publiés au JO du 31 décembre fixent les conditions dans lesquelles est prolongé pour deux ans, à compter du 1er janvier 2018, le PTZ attribué sous conditions de ressources aux ménages qui accèdent à la propriété.

En 2018 et 2019, pour l’acquisition d’un logement neuf dans les zones les plus tendues en matière de logement - zones A et B1, dont les communes présentent un "déséquilibre important entre l’offre et la demande" -, la proportion maximum du coût de l’opération couverte par le PTZ reste fixée à 40%, tandis qu’elle est ramenée à 20% dans les zones ruraleset les villes moyennes .

Et à partir de 2020, seuls les ménages achetant un logement dans une grande agglomération pourront bénéficier d’un PTZ dans le neuf, en application de la loi de finances pour 2018.

Environ 60% des PTZ dans l’immobilier neuf bénéficient aujourd’hui à l’achat de logements en zone détendue.

Quant au décret, il recentre le PTZ dans l’immobilier ancien sur les zones dites "détendues" . Son montant peut représenter jusqu’à 40% du coût d’achat du logement. Mais il faut pour cela que l’acquéreur s’engage à effectuer dans un délai de trois ans, des travaux représentant au moins un quart du coût total de l’opération.

L’objectif est de contribuer à la réhabilitation des logements dans ces territoires afin de participer à la rénovation des centres bourgs.

Le PTZ dans l’immobilier ancien n’est plus distribué dans les grandes agglomérations.

Et quelle que soit la zone, il représente au maximum 10% du montant de l’acquisition, pour un logement ancien du parc social cédé à ses occupants.

Selon une étude d’impact jointe en annexe au décret, le coût pourles finances publiques des PTZ octroyés en 2018 "ne devrait pas excéder 1,42 milliard d’euros", selon l’hypothèse de 108.000 prêts distribués, dont environ 20.000 dans l’ancien sous conditions de travaux.

En 2016, les 114.943 PTZ distribués ont représenté un coût de 1,5 milliardd’euros.

OPCIComparatif des OPCI accessibles aux particuliers : A lire également

Marseille : vasteévacuation lundi dans l'une des plus grandes copropriétés dégradées
Marseille : vasteévacuation lundi dans l’une des plus grandes copropriétés dégradées

Une vaste opération d’évacuation de squats vétustes et insalubres est programmée lundi dans l’une des plus grandes copropriétés dégradées de Marseille, le Parc Corot, a-t-on appris de source proche du dossier.

Immobilier ancien : pas de bulle immobilière selon les Notaires, juste une surchauffe en Ile-de-France
Immobilier ancien : pas de bulle immobilière selon les Notaires, juste une surchauffe en Ile-de-France

Le marché de l’immobilier ancien n’est pas en train d’entrer dans une bulle en France, malgré une nouvelle année de hausse des prix, ont assuré mercredi les notaires à l’occasion de leur bilan annuel du secteur.

Le remontage de la flèche de la basilique de Saint-Denis débutera en 2020 pour onze ans (association)
Le remontage de la flèche de la basilique de Saint-Denis débutera en 2020 pour onze ans (association)

Le remontage de la flèche de la basilique de Saint-Denis, un projet initié il y a plus de trente ans, débutera en mai 2020 et devrait prendre environ onze ans, a annoncé mercredi l’association Suivez la flèche qui pilote le projet.

Aéroports parisiens : trafic en hausse de 5,4% en novembre, tiré par l'international
Aéroports parisiens : trafic en hausse de 5,4% en novembre, tiré par l’international

Les aéroports parisiens ont accueilli en novembre 7,9 millions de passagers, en hausse de 5,4% sur un an, toujours tiré notamment par une forte progression de l’Amérique du Nord et de l’Amérique latine, a annoncé mercredi leur gestionnaire Groupe ADP.

Habitat indigne : démission d'un élu LR qui louait un appartement dans un immeuble en péril
Habitat indigne : démission d’un élu LR qui louait un appartement dans un immeuble en péril

Unélu LR de Marseille, Thierry Santelli, qui louait un appartement situé dans un immeuble déclaré en péril imminent à une famille, a démissionné mardi de sa fonction de vice-président du Conseil départemental, a annoncé sa présidente Martine Vassal (LR).

Paris : premier pas vers un nouvel encadrement des loyers
Paris : premier pas vers un nouvel encadrement des loyers

La mairie de Paris se porte officiellement candidate pour expérimenter de nouveau, et en vertu de la loi Elan, l’encadrement des loyers, après un vote mardi en conseil municipal.

Le gouvernement s'intéresse aux agents immobiliers, peu présents dans la loi logement
Le gouvernement s’intéresse aux agents immobiliers, peu présents dans la loi logement

Le Premier ministre a lancé une mission parlementaire pour réfléchir à une évolution du modèle des agents immobiliers, une question peu présente dans la loi tout juste promulguée par le gouvernement, a annoncé mardi le Journal officiel.

Avant les annonces de Macron, le monde HLM redemande d'annuler la baisse des APL
Avant les annonces de Macron, le monde HLM redemande d’annuler la baisse des APL

Le monde HLM a redemandé lundi d’annuler la baisse des aides au logement (APL) menée depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, quelques heures avant que le chef de l’Etat annonce des mesures en réponse à la fronde des gilets jaunes.

CAN - Le Cameroun d'accord pour organiser l'édition 2021 (Ahmad à l'AFP)
CAN - Le Cameroun d’accord pour organiser l’édition 2021 (Ahmad à l’AFP)

Le Cameroun, qui s’est vu retirer fin novembre l’organisation de la CAN-2019, est d’accord pour devenir l’hôte de l’édition 2021, a assuré à l’AFP Ahmad Ahmad, président de la Confédération africaine de football (CAF), lundi à Paris.

Un projet tertiaire écolo signé Jean Nouvel aux portes de Sophia Antipolis
Un projet tertiaire écolo signé Jean Nouvel aux portes de Sophia Antipolis

L’architecte Jean Nouvel, déjà à l’oeuvre pour la construction de deux tours de logements à Nice, a présenté avec Manal Rachdi jeudi son projet d’ensemble de bureaux pour Sophia Antipolis, annoncé comme sans équivalent dans sa conception écologique.

Crédits immobiliers : le taux d'apport personnel au plus bas depuis la crise financière de 2007-2008
Crédits immobiliers : le taux d’apport personnel au plus bas depuis la crise financière de 2007-2008

Alors que le taux moyen des crédits immobiliers n’augmente que faiblement, comme le confirme la dernière lettre du mois de novembre 2018 de l’Observatoire du Crédit Logement / CSA, le taux d’apport personnel est de son côté en forte chute, la durée du crédit et son coût associé sont en forte hausse, un signe annonciateur d’une fin de cycle prononcée sur le marché de l’immobilier ?

Le gouvernement donne son feu vert à l'installation de 733 notaires supplémentaires
Le gouvernement donne son feu vert à l’installation de 733 notaires supplémentaires

Le gouvernement a donné son feu vert jeudi à l’installation de plus de 700 nouveaux notaires, près de six mois après des recommandations de l’Autorité de la concurrence, consécutives à la libéralisation de la profession impulsée par la loi Macron.