OPCI : vos avis

TOP des OPCI
GAN PIERRE 1
4/5 (22 avis)
DIVERSIPIERRE
3.63/5 (177 avis)
PREIMIUM
3.4/5 (15 avis)
DYNAPIERRE
3.24/5 (90 avis)
IMMO DIVERSIFICATION
3.23/5 (305 avis)
FRUCTIFRANCE
3.16/5 (61 avis)
OPCIMMO
3.15/5 (364 avis)
OPSIS PATRIMOINE
3.02/5 (55 avis)
SILVER GENERATION
3/5 (38 avis)
AXA SELECTIV IMMO
2.91/5 (117 avis)
SG PIERRE ENTREPRISE
2.78/5 (9 avis)
ECUREUIL IMMO +
2.74/5 (70 avis)
IMMANENS
2.21/5 (19 avis)

OPCI : Comparer

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Sondage

Investir sur un OPCI : Vous ...

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Actus

Accueil > Actualités > Relevé annuel des frais de SCPI : une douche froide pour les épargnants les moins avertis ?
Relevé annuel des frais de SCPI : une douche froide pour les épargnants les moins avertis ?

Relevé annuel des frais de SCPI : une douche froide pour les épargnants les moins avertis ?

Depuis l’entrée en application de la directive MIF 2, les épargnants ayant souscrits des parts de SCPI en direct doivent recevoir, chaque année, un relevé annuel de l’ensemble des frais portant sur leurs investissements. Les épargnants n’ont pas tous conscience du niveau élevé des frais pratiqués sur la pierre-papier. La surprise peut être au rendez-vous, d’autant que les frais communiqués seront différents de ceux affichés sur la documentation produit (DICI) de la SCPI.

Publié le  à 0 h 0

Un relevé annuel des frais pour les parts de SCPI souscrites en direct

La Directive Réglementaire sur les Marchés Financiers, dite MIF2, impose une parfaite transparence à l’égard du client sur les frais et coûts d’un investissement financier. L’application de cette directive MIF 2 est en vigueur depuis janvier 2018. À partir de 2019, les épargnants doivent recevoir, chaque année, un relevé annuel des frais supportés sur leurs parts de SCPI détenues en direct. Ce relevé est adressé aux épargnants par les sociétés de gestion.

Un relevé de frais à titre informatif

Les SCPI ont cet avantage d’inclure toujours tous les frais. Aussi bien lors de la souscription des parts, que lors de la perception des revenus. Les performances et le rendement (TDVM) des SCPI sont exprimés nets de frais. Ainsi, le relevé adressé par les sociétés de gestion aux épargnants ne sera qu’informatif, et les épargnants n’auront donc évidemment rien à payer. En revanche, la surprise pourra être au rendez-vous, car le niveau des frais, pourtant porté obligatoirement à la connaissance de l’épargnant loirs de sa souscription, sera différent de celui indiqué sur son relevé annuel de frais.

Des frais différents de ceux portés sur la note d’information des SCPI

En effet, les frais et les coûts présentés dans le relevé de frais annuels diffèrent de ceux de la note d’information, la réglementation MIF 2 imposant un calcul effectué selon des modalités spécifiques. Ainsi, le calcul des frais communiqués annuellement doit être effectué sur le montant réellement investi (donc frais de souscription/prime d’émission déduite), et non pas sur une base forfaitaire de 10.000€ placés comme dans la documentation DICI.

Les frais communiqués sont de deux ordres :

  1. Coûts et frais liés au service d’investissement,
  2. Coûts et frais liés à la SCPI.

Les coûts doivent être détaillés en montant et en pourcentage de l’investissement réalisé (ie, hors frais de souscription).

Coûts et frais liés au service d’investissement :

  • Frais uniques
  • Frais récurrents
  • Coûts de transactions
  • Frais liés aux services auxiliaires
  • Coûts marginaux

Coûts et frais liés à la SCPI :

  • Frais uniques
  • Frais récurrents
  • Frais immobiliers
  • Coûts de transactions
  • Coûts marginaux

OPCIComparatif des OPCI accessibles aux particuliers : A lire également

Rénovation des bâtiments : vers une prime majorée pour les ménages les plus modestes
Rénovation des bâtiments : vers une prime majorée pour les ménages les plus modestes

Le gouvernement veut transformerà partir de 2020 l’aide à la rénovation énergétique des bâtiments en une prime qui sera majorée pour les ménages les plus modestes, a indiqué vendredi à l’AFP le ministère de la Transition Ecologique.

Contournement de Strasbourg : les opposants cherchent un terrain pour une nouvelle ZAD
Contournement de Strasbourg : les opposants cherchent un terrain pour une nouvelle ZAD

Sans ZAD, il ne sera pas possible de résister durablement : des opposants à l’autoroute de contournement de Strasbourg, chantier confié à Vinci qui a beaucoup progressé ces derniers mois, ont lancé un appel vendredi pour trouver un nouveau terrain.

La croissance du trafic aérien ralentit en Europe, selon ACI Europe
La croissance du trafic aérien ralentit en Europe, selon ACI Europe

La croissance du trafic passagers des aéroports européens a marqué le pas au premier semestre, et il a même significativement baissé en Suède, selon des données publiées jeudi par l’organisation ACI Europe, qui regroupe près de 500 aéroports de 45 pays.

Crédits immobiliers : les taux tombent à un nouveau record en juillet en France
Crédits immobiliers : les taux tombent à un nouveau record en juillet en France

Le taux d’intérêt moyen des crédits immobiliers aux particuliers est tombé en juillet à un niveau jamais vu en France après avoir déjà battu un record les deux mois précédents, montre mardi l’étude mensuelle de référence sur le sujet.

LDLC allège fortement sa dette grâce à des cessions de murs
LDLC allège fortement sa dette grâce à des cessions de murs

Comme promis aux marchés, le vendeur en ligne d’équipements de haute technologie Groupe LDLC a effacé les deux tiers de sa lourde dette, grâce à des cessions immobilières.

Rénovation énergétique des bâtiments tertiaires : un décret précise qui est concerné
Rénovation énergétique des bâtiments tertiaires : un décret précise qui est concerné

Les bâtiments tertiaires - bureaux, commerces, hôtels - seront concernés par les contraintes légales de rénovation énergétiques lorsqu’ils hébergent des activités sur plus de 1.000 mètres carrés, précise jeudi un décret paru au Journal Officiel.

Toulouse : le projet de centre commercial Val Tolosa menacé par une décision du Conseil d'Etat
Toulouse : le projet de centre commercial Val Tolosa menacé par une décision du Conseil d’Etat

Au centre d’une vaste bataille juridique, le projet de centre commercial Val Tolosa dans l’ouest toulousain est gravement menacé par une décision du conseil d’Etat qui a confirmé mardi l’annulation d’un arrêté préfectoral de 2013 autorisant la destruction d’espèces protégées.

Des ONG déposent une plainte contre le réacteur EPR de Flamanville
Des ONG déposent une plainte contre le réacteur EPR de Flamanville

Le Réseau Sortir du nucléaire (RSN) et Greenpeace ont annoncé mercredi le dépôt d’une plainte contre EDF pour alerter sur un manque de rigueur systémique aux conséquences dangereuses concernant le réacteur nucléaire EPR en construction à Flamanville (Manche).

Immobilier ancien, la bulle s'envole encore plus haut : les prix grimpent de +3.1% en 3 mois
Immobilier ancien, la bulle s’envole encore plus haut : les prix grimpent de +3.1% en 3 mois

Alors à quand ce krach immobilier en France ? Pour le moment, c’est de la pure folie douce. Le nombre des transactions a explosé pour l’immobilier ancien, +9.80% au cours des 3 derniers mois. Le million de transactions devrait être dépassé en 2019. Côté prix, les vendeurs réalisent les meilleures affaires... +3.50% en seulement 3 mois ! Mais jusqu’à quand ? Le baromètre LPI-SeLoger de juillet 2019 fait état d’un marché de l’immobilier en totale lévitation.

Toulouse : feu vert pour la construction controversée d'une tour de plus de 150 mètres
Toulouse : feu vert pour la construction controversée d’une tour de plus de 150 mètres

Le permis de construire de la Tour Occitanie, un gratte-ciel végétalisé de plus de 150 mètres de haut dessiné par l’architecte américain Daniel Libeskind, a été signé par la mairie de Toulouse qui veut en faire la signature architecturale de la Ville rose, a-t-on appris mercredi auprès de la municipalité.

L'artisanat du bâtiment craint toujours un ralentissement malgré une activité solide au 2T
L’artisanat du bâtiment craint toujours un ralentissement malgré une activité solide au 2T

L’activité du bâtiment a gardé un rythme régulier (+2%) de progression en France au deuxième trimestre, a rapporté mercredi sa principale fédération, qui craint néanmoins une fin d’année plus difficile face au ralentissement général de la construction de logements.

Budget : le gouvernement prévoit de prélever 500 millions d'euros auprès d'Action Logement
Budget : le gouvernement prévoit de prélever 500 millions d’euros auprès d’Action Logement

Le gouvernement a l’intention de puiser 500 millions d’euros dans la trésorerie de l’organisme paritaire Action Logement, géant du logement social, pour boucler son budget 2020, indique mardi le journal Les Echos sur son site internet.