OPCI : vos avis

TOP des OPCI
GAN PIERRE 1
3.96/5 (23 avis)
DIVERSIPIERRE
3.62/5 (185 avis)
PREIMIUM
3.4/5 (15 avis)
DYNAPIERRE
3.24/5 (102 avis)
IMMO DIVERSIFICATION
3.22/5 (310 avis)
OPCIMMO
3.16/5 (377 avis)
FRUCTIFRANCE
3.14/5 (63 avis)
SILVER GENERATION
3.02/5 (40 avis)
OPSIS PATRIMOINE
3.02/5 (55 avis)
AXA SELECTIV IMMO
2.92/5 (121 avis)
SG PIERRE ENTREPRISE
2.78/5 (9 avis)
ECUREUIL IMMO +
2.73/5 (71 avis)
IMMANENS
2.21/5 (19 avis)

OPCI : Comparer

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Sondage

Investir sur un OPCI : Vous ...

Comparatif des OPCI accessibles aux particuliers : Actus

Accueil > Actualités > Syndics/Copropriétés : Les plafonds de frais fixés sont trop élevés pour être efficients
Syndics/Copropriétés : Les plafonds de frais fixés sont trop élevés pour être efficients

Syndics/Copropriétés : Les plafonds de frais fixés sont trop élevés pour être efficients

L’Autorité de la concurrence a manifesté mercredi son scepticisme sur le plafonnement par le gouvernement de certains frais demandés par les syndics de copropriétés, jugeant peu efficace le montant maximum retenu.

Publié le  à 0 h 0

Copropriétés : l’autorité de la concurrence sceptique sur le plafonnement de certains frais

"L’Autorité note que certaines des suggestions qu’elle avait formulées n’ont pas été reprises par le gouvernement", a résumé l’institution dans un communiqué au sujet d’un décret publié fin février : le gouvernement y plafonne à 380 euros le tarif des "états datés", un document obligatoire lors de la vente d’un logement en copropriété. Les syndics, professionnels qui administrent les immeubles pour le compte des copropriétaires, facturent ce document à un tarif jugé bien trop élevé par les associations de consommateurs au regard du travail effectué. Des plafonnements de frais trop élevés pour être utiles

En plafonnant leurs tarifs, le gouvernement reste conforme aux propos tenus voici un an par le Premier ministre, Edouard Philippe, qui s’était attaqué au manque de transparence des syndics lors d’un discours à l’Autorité de la concurrence. Mais cette dernière n’est pas convaincue par le mode de calcul de l’exécutif, qui a choisi de retenir le tarif médian observé chez les syndics : la moitié des états datés sont actuellement facturés plus chers que les 380 euros fixés.

Les syndics aux tarifs inférieurs, soit l’autre moitié du secteur, "auront désormais tendance à augmenter leurs honoraires pour les aligner sur le plafond et ce, au détriment des consommateurs", prévient l’Autorité. Elle aurait préféré que le plafond soit calculé à partir des coûts réels pour les syndics, auxquels serait ajoutée "une marge raisonnable".

"Quant aux syndics dont le montant des honoraires sera amené à baisser à lasuite de l’imposition du plafond, ils pourraient tenter de compenser cette perte en augmentant les tarifs d’autres prestations", poursuit l’autorité.

Cette critique fait écho à celle, publiée quelques jours plus tôt par CLCV, une association de consommateurs, qui demande à plafonnerd’autres frais comme ceux récupérés par le syndic quand il recouvre des impayés auprès de certains copropriétaires. Frais de relance et mises en demeure

"Le plafonnement des frais de relance et autres mises en demeure paraît donc enterré", regrettait CLCV, rappelant que cette mesure était prévue depuis 2014 par laloi sur le logement, dite Alur. "Si les professionnels ne s’en plaindront sûrement pas, vu qu’ils pourront continuer à facturer 30 ou 40 euros un simple recommandé, les copropriétaires, eux, se voient privés d’une protection nécessaire contre les abus des syndics", concluait l’association.

OPCIComparatif des OPCI accessibles aux particuliers : A lire également

Assemblée nationale : les travaux de rénovation prévus cet été ajournés
Assemblée nationale : les travaux de rénovation prévus cet été ajournés

L’Assemblée nationale a ajourné les travaux de rénovation initialement prévus cet été, notamment la réparation de la verrière, pour anticiper une éventuelle nécessité de siéger pendant la période estivale, a-t-on appris mardi de source parlementaire.

Achat/vente immobilier : la signature électronique, ou à distance, autorisée temporairement, sans aller chez le notaire
Achat/vente immobilier : la signature électronique, ou à distance, autorisée temporairement, sans aller chez le notaire

L’acte de vente d’un logement neuf ou ancien pourra être signé à distance au moyen de la signature électronique recueillie par le notaire sur tout le territoire, en vertu d’une dérogation qui durera jusqu’à un mois après la fin de l’urgence sanitaire, selon un décret paru au Journal officiel.

BTP/Immobilier : Le guide de règles sanitaires à respecter est validé, les chantiers peuvent reprendre
BTP/Immobilier : Le guide de règles sanitaires à respecter est validé, les chantiers peuvent reprendre

Les règles sanitaires à respecter par le BTP face au coronavirus, dont la publication est essentielle à la reprise des chantiers, ont été validées par le gouvernement et seront diffusées aux entreprises, ont indiqué jeudi les fédérations du secteur, en dépit d’oppositions syndicales.

Jacob (LR) appelle à vite installer les conseils municipaux élus pour redémarrer l'économie
Jacob (LR) appelle à vite installer les conseils municipaux élus pour redémarrer l’économie

Le président des Républicains (LR) Christian Jacob a appelé jeudi à installer rapidement les conseils municipaux élus dès le premier tour des municipales pour aider à faire redémarrer l’économie.

Crise immobilière : les Français redécouvrent les risques de l'immobilier avec l'arrivée de la crise économique
Crise immobilière : les Français redécouvrent les risques de l’immobilier avec l’arrivée de la crise économique

La pandémie covid-19, au-delà de cette crise sanitaire dramatique, est la source d’une crise économique. Les premiers impacts sur le marché de l’immobilier apparaissent, avec le report du paiement des loyers pour les entreprises et la chute des transactions. Les Français largement investis en immobilier peuvent se préparer à des temps plus délicats. Chutes des loyers, puis chute des prix de l’immobilier. Personne ne peut connaître l’ampleur de la crise à venir, mais chaque semaine de confinement supplémentaire pousse le marché immobilier un peu plus vers le bas.

Coronavirus/immobilier : ce que l'état d'urgence change pour le logement
Coronavirus/immobilier : ce que l’état d’urgence change pour le logement

Coronavirus : trêve hivernale repoussée jusqu’à fin mai, permis de construire valables plus longtemps et mandats de syndic prolongés dans les copropriétés. Ce sont les conséquences pour le logement des ordonnances publiées jeudi dans le cadre de l’état d’urgence face au Covid-19.

Coronavirus / suspension du remboursement des crédits immobiliers : une vraie mauvaise idée ?
Coronavirus / suspension du remboursement des crédits immobiliers : une vraie mauvaise idée ?

A l’image des entreprises touchées par la crise du coronavirus, les particuliers pourront-ils bénéficier d’un report général des échéances de paiement de leurs crédits ? Beaucoup de Français auraient tendance à confondre entre report des remboursements et annulation des remboursements. Le report de remboursement coûtera davantage.

Coronavirus : les commerçants demandent l'annulation des loyers
Coronavirus : les commerçants demandent l’annulation des loyers

Des fédérations représentant les acteurs du commerce ont demandé mercredi l’annulation des loyers et des charges pendant la période de fermeture des magasins en raison de la pandémie de Covid-19.

Coronavirus : des mesures permettront aux copropriétés de fonctionner
Coronavirus : des mesures permettront aux copropriétés de fonctionner

Le gouvernement a annoncé mercredi qu’il prendrait des mesures assurant le bon fonctionnement des copropriétés, celles-ci ne pouvant plus tenir d’assemblées générales à cause du confinement mis en place contre la propagation du coronavirus.

URW cède la majorité d'un portefeuille de 5 centres commerciaux valant 2 milliards d'euros
URW cède la majorité d’un portefeuille de 5 centres commerciaux valant 2 milliards d’euros

Unibail-Rodamco-Westfield (URW), géant mondial des centres commerciaux, a annoncé vendredi soir avoir conclu un accord avec Crédit Agricole Assurances et le groupe de gestion La Française pour céder 54,2% d’un portefeuille de cinq centres commerciaux en France, valorisé 2 milliards d’euros.

Immobilier dans le neuf : les ventes d'appartements en forte baisse (-3.30%) en 2019
Immobilier dans le neuf : les ventes d’appartements en forte baisse (-3.30%) en 2019

Les ventes de logements neufs ont baissé l’an dernier chez les promoteurs, qui construisent les immeubles, a annoncé jeudi la fédération du secteur, jugeant la demande toujours solide mais regrettant des difficultés à lancer des projets.

Droit au logement : le nombre de ménages à reloger explose, un plan d'urgence demandé
Droit au logement : le nombre de ménages à reloger explose, un plan d’urgence demandé

Le comité de suivi de la loi Dalo (droit au logement opposable) a exprimé mercredi sa vive inquiétude face au constat alarmant de l’augmentation du nombre de ménages à reloger en France en 2019, demandant un plan d’urgence au gouvernement.